Résumé de la 14e journée de Superliga Argentina

2
73
résumé de la 14e journée de Superliga

Alors que la décision concernant la finale de Copa Libertadores entre River et Boca continue de faire couler beaucoup d’encre, le championnat suit son cours. Voici ce qu’il s’est passé lors de cette 14e journée de Superliga Argentina.

Récapitulatif de la 14e journée de Superliga

Colón -- Belgrano 1-1

Colón et Belgrano n’ont pas réussi à se départager lors de cette rencontre d’ouverture de la 14e journée de Superliga. Leonardo Heredia (29′) a ouvert le score pour l’équipe locale avant que Matías Suárez (43′) n’égalise juste avant la mi-temps, scellant le résultat à un but partout.

le « Sabalero » a ainsi ouvert le score en première mi-temps, lors de laquelle il ne s’était pas passé grand chose jusqu’à cette demi-heure de jeu lorsque Heredia est parvenu à tromper César Rigamonti. Mais Belgrano a ensuite réagi grâce à son homme en forme : Matías Suárez. Le capitaine du « Pirata » a profité d’une belle passe d’Alanís pour finir « à la Romario », en tirant du bout du pied. Les deux équipes se sont séparées sur le score de 1-1 à la pause, résultat qui ne bougera plus.

Ce résultat n’arrange personne, avec Colón qui en est à cinq matchs sans connaître la victoire tandis que le Celeste a stoppé l’hémorragie de deux défaites de suite, mais qui en est donc à trois matchs consécutifs sans gagner.

Newell’s Old Boys -- Patronato 1-0

Newell’s s’est imposé sur le score de 1-0 face à Patronato grâce à un but inscrit par Héctor Fértoli (55′), résultat qui permet au club de mettre fin à deux mauvaises séries : les 332 minutes sans marquer et les trois matchs consécutifs sans gagner en Superliga. Malgré le climat tendu qui a accompagné l’équipe durant toute la rencontre, la « Lepra » a été supérieure à son adversaire, qui lutte pour le maintien.

La première période a été travaillée, avec de la friction, comme si elle accompagnait le climat tendu qui dominait au stade Marcelo Bielsa. Les joueurs de Newell’s ont ressenti la pression, mais ont tout de même bénéficier d’opportunités de marquer, mais sont tombé sur un bon Sebastián Bértoli. L’équipe a ensuite élevé son niveau de jeu en deuxième mi-temps et cela a fini par payer. Sur un bon centre de Figueroa, Héctor Fértoli a placé un coup de tête vainqueur, qui a permis à son équipe d’ouvrir le score et de mettre fin à une période de 332 minutes sans marquer en Superliga.

Estudiantes -- Lanús 1-1

On a assisté à un bon match entre Estudiantes et Lanús au Centenario de Quilmes. Les deux buts ont été inscrits en tout début de match, tout d’abord par Gastón Fernández (2′) qui a donné l’avantage au « Pincha », mais Lautaro Acosta (8′) a égalisé tout de suite après pour le « Grana », qui en est désormais à 10 matchs sans gagner en tant que visiteur.

Ce début de rencontre laissait présager un match spectaculaire, mais le résultat restera bloqué à un but partout. Il y a eu des occasions de partes et d’autres, notamment par Lucas Albertengo, Sebastián Ribas ou le jeune Matías Pellegrini mais le résultat ne bougera pas.

Atlético Tucumán -- San Martín (T) 2-3

Une ambiance de folie, un retournement de situation incroyable, il y a eu de tout lors de ce clásico tucumano. En effet, alors que l’équipe locale semblait avoir la main mise sur le match en menant 2-0, résultat qui lui permettait de prendre temporairement la tête de la Superliga pour le plus grand délire de ses fans, San Martín nous a gratifié d’un superbe retournement de situation.

Luis Rodríguez (10′) a ouvert le score sur penalty à la 10e minute de jeu du derby tucumano. En tout début de deuxième période, David Barbona (47′) s’est retrouvé à la finition d’une belle action collective et a permis à son équipe de mener 2-0, score qui permettait aux hommes de Ricardo Zielinski de passer devant le Racing en tête du classement. Mais Luciano Pons (49′) a vite permis à San Martín de réduire la marque et d’envisager une remontada. Et ils y sont parvenus ! Lucas Acevedo (73′) a égalisé, un but qui a assommé l’Atlético Tucumán car deux minutes après c’est Tino Costa (75′) qui est venu enfoncer le clou et donner la victoire aux siens.

Banfield -- Argentinos Juniors 0-1

Enfin ! L’Argentinos Juniors a retrouvé le chemin de la victoire ! Avec Roberto Sanzotti qui a succédé à Ezequiel Carboni sur le banc, le « Bicho » a gagné 1-0 sur la pelouse de Banfield grâce à un but d’Alexis Mac Allister (53′) sur coup franc. Alexis, un des trois frères Mac Allister qui jouent pour l’équipe de La Paternal, a été le grand protagoniste de cette partie. Au delà de son but, c’est de son pied droit que sont nées les meilleures occasions d’une équipe qui commence à montrer des signes de vouloir quitter le bas de tableau.

Banfield peut toutefois se plaindre de l’arbitre de la partie qui a invalidé un but de Dario Cvitanich alors qu’il n’était pas hors-jeu et enchaine ainsi un troisième match sans gagner.

Aldosivi -- San Lorenzo 2-2

Aldosivi a reçu San Lorenzo lors de cette 14e journée de Superliga et a évité de justesse ce qui aurait pu être le premier succès de Jorge Almirón avec le « Ciclón ».

Tout s’est passé en deuxième période, avec Lucas Villalba (50′) qui a ouvert le score pour le « Tiburón ». Mais San Lorenzo a ensuite bien réagi et a d’abord égalisé par l’intermédiaire de Gianluca Ferrari (62′) puis a pris l’avantage grâce à un but d’Adolfo Gaich cinq minutes plus tard. Alors que le « Ciclón » filait tout droit vers la victoire, Cristian Chávez (92′) a égalisé dans les arrêts de jeu, portant le résultat final à deux buts partout.

Independiente -- Boca Juniors 0-1

Au Stade Libertadores de América, Independiente et Boca se sont affrontés, avec le « Xeneize » qui avait tout de même un oeil sur la finale contre River. Les deux équipes se sont livrées à un combat sans merci, que l’équipe entraînée par Guillermo Barros Schelotto a fini par remporter grâce à un but inscrit à la 58e minute par le Colombien Edwin Cardona, qui venait de faire son entrée en jeu à la place de Julián Chicco.

L’arbitre en revanche a fait parler de lui négativement. Les joueurs d’Ariel Holan ont réclamé un penalty lorsque Silvio Romero est tombé dans la surface. En vain. Ensuite, c’est Boca qui s’est plaint qu’il n’ait pas donné un deuxième jaune à Emmanuel Gigliotti.

Le « Rojo » a cherché à égaliser par tous les moyens, mais a buté sur un excellent Andrada, qui a clairement montré qu’il méritait sa place pour disputer la finale.

River Plate -- Gimnasia 3-1

Pour ce match disputé au Estadio Monumental contre Gimnasia, Marcelo Gallardo a décidé de faire tourner, en vue de la finale de Libertadores face à Boca. Le seul titulaire habituel qui a joué ce match a été Rafael Santos Borré, étant donné qu’il suspendu pour la finale.

Et justement, c’est le Colombien qui a conduit le « Millonario » à la victoire en inscrivant les deux premiers buts du match. En deuxième mi-temps, Matías Gómez (49′) a réduit la marque pour le « Lobo », malgré les réclamations des joueurs de River, qui disaient que la balle n’avait pas franchi la ligne. A deux minutes de la fin, Matías Moya a confirmé la victoire de River, portant le score à 3 buts à 1.

Tigre -- Godoy Cruz 1-3

Grâce à un doublé del Morro García et un but d’Ángel González, Godoy Cruz l’a emporté 3-1 face à Tigre à Victoria et le pousse un peu plus dans le fond du classement. Federico González avait égalisé pour « el Matador », mais cela n’aura pas été suffisant, avec l’équipe qui a fini par payer cher ses erreurs.

Avec cette nouvelle défaite (la sixième en championnat), Tigre se retrouve à sept points de Patronato dans la lutte pour le maintien. De son côté, Godoy Cruz s’est montré efficace, car l’équipe ne s’est pas créée beaucoup d’occasions, mais a fait preuve d’une efficacité redoutable devant le but.

Vélez Sarsfied -- Rosario Central 2-0

Vélez a encore gagné, pour le plus grand délire de ses supporters du Fortín. Pour cette rencontre, les joueurs ont porté un maillot en hommage aux champions de 68, et cela leur a bien réussi car ils sont reparti avec trois points clés, grâce à des buts inscrits par Lucas Robertone (69′) et Thiago Almada (81′). Du côté de Rosario Central, le coach a opté pour une équipe alternative en vue de la finale de Copa Argentina jeudi prochain.

Avec ce résultat, les hommes de Gabriel Heinze se positionnent à la 6e place avec 24 points tandis que Rosario est 14e avec 18 points.

San Martin (SJ) -- Unión 2-0

San Martín de San Juan et Unión nous ont délivrés un bon match, au terme duquel les hommes de Rubén Darío Forestello ont pris les trois points grâce à une victoire sur le score de 2-0. Les buts de la rencontre ont été marqués par le Paraguayen Pablo Palacios Alvarenga (30′ et 72′).

Les deux équipes ont terminé le match à 10 suite aux expulsions de Gonzalo Prósperi et Jonathan Bottinelli

Avec ce résultat, le « Santo » pointe à la 19e place alors qu’Unión est plus tranquille au milieu de tableau avec 19 points.

Huracán -- Defensa y Justicia 1-1

Cette rencontre entre deux bonnes équipes de Superliga cette saison laissait présager une bonne partie au Tomás Ducó. Et ils n’ont pas déçu ! Huracán a ouvert le score juste avant la mi-temps par l’intermédiaire de Lucas Gamba (42′), mais dans le temps additionnel, Lisandro Martínez a égalisé, but qui permet à son équipe de prendre un point, mais également de conserver son invincibilité en championnat.

L’égalisation était-elle méritée ? On peut dire que oui au vu du match, même si ce but à la dernière minute est dur à encaisser pour le « Globo ».

Talleres -- Racing Club 1-3

Racing ne lâche rien et le solide leader de la Superliga. Au stade Mario Alberto Kempes, l’équipe de Avellaneda a été supérieure à Talleres et l’a emporté sur le score de 3 buts à 1.

Tout a commencé très vite avec Ricardo Centurión qui a ouvert la marque au bout de deux minutes de jeu seulement. Lisandro López (23′ et 51′) a ensuite inscrit un doublé, tout d’abord sur un penalty, puis sur une belle frappe placée. Junior Arias (72′) a ensuite réduit le score, mais l’équipe n’a rien pu faire face à la « Academia ».

Tous les buts de cette 14e journée du championnat argentin

Les plus beaux arrêts des gardiens


A lire aussi :

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici