Résumé de la 18e journée de Superliga Argentina

2
187
River qui célèbre le but de Quintero

Un match épique entre Tigre et Banfield, un clasico rosarino, un gros duel entre River et Racing, une victoire de Defensa y Justicia in extremis,… Voici le résumé de la 18e journée du championnat argentin.

Récapitulatif de la 18e journée de Superliga

Tigre – Banfield 4-4

En ouverture de cette 18e journée du championnat argentin, Tigre et Banfield nous ont gratifié d’un match extraordinaire à Victoria. Le match s’est terminé sur un 4-4 mais il y aurait pu y avoir encore un but ou deux. Federico González (x2), Walter Montillo et Lucas Janson ont marqué pour le « Matador » tandis que les buts des hommes de Crespo ont été inscrits par Agustín Fontana (x2) et Jesús Dátolo (x2). À noter l’expulsion de Ignacio Canuto du côté de l’équipe locale.

En première période, Banfield est mieux rentré dans la partie et a rapidement mené au score puis mené 2-0 grâce à des buts de Agustín Fontana (9′) et Jesús Dátolo (22′ sp). Puis la remontada de Tigre a commencé. En seulement dix minutes, le résultat est passé de 0-2 à 3-2. Mais il y avait encore du temps pour quelques émotions avant la fin de ces 45 premières minutes. Dans le temps additionnel, Jesús Dátolo a transformé un nouveau penalty portant le score à 3-3.

En deuxième mi-temps, les deux équipes ont tout donné dès le coup d’envoi. Agustín Fontana (46′) a redonné l’avantage à Banfield, mais Tigre a repondu du tac au tac et a égalisé une minute plus tard grâce à un but de Fede González (47′). Avec la fatigue, le rythme a commencé à baissé et il y a eu moins d’occasions de but. Pour les dernières minutes, Tigre a dû finir le match à 10 suite à l’expulsion de Ignacio Canuto. 4-4 résultat final.

Lanús – Gimnasia 2-0

Lanús est venu à bout de Gimnasia grâce à des buts de José Sand (38′ sp) et Leonel Di Plácido (44′) et enchaîne ainsi une quatrième victoire consécutive. Depuis l’arrivée de Luis Zubeldía, on constate une nette amélioration de l’équipe. Le « Lobo » en revanche ne parvient pas à être régulier dans les résultats.

Le match s’est ouvert après une faute inutile dans la surface de Gonzalo Piovi sur Lautaro Acosta. Un penalty, que Pepe Sand ne s’est pas fait prier à transformer. À partir de là, on n’a plus vu que l’équipe locale, avec un Gimnasia qui n’a pas su donner continuité à sa victoire de la semaine passée contre Tigre. Juste avant la pause, Leonel Di Plácido a doublé la mise suite à une frappe repoussée par de Alexis Martín Arias. 2-0 score final.

Huracán – Vélez Sarsfield 1-1

Huracán et Vélez n’ont pas réussi à se départager au Parque Patricios. El Fortín a ouvert le score grâce à un but de Braian Cufré (38′), mais en deuxième période el Globo a égalisé grâce à un penalty transformé par Lucas Gamba (55′).

Les deux équipes avaient perdu lors de la journée précédente et cherchaient à se relancer. Ils n’ont pas réussi à le faire, même s’ils ont laissé une meilleure image que lors de leur précédent match contre Racing et River, respectivement.

Estudiantes – Patronato 1-0

Estudiantes a gagné 1-0 contre Patronato grâce au but de Jonatan Schunke (26′) et ainsi mis fin à une série noire de sept matchs sans victoire en Superliga. El Pincha a justifié sa victoire en première période, car en deuxième mi-temps, l’équipe s’est compliquée la tâche et a laissé grandir el Patrón. Justement, côté Patronato, Federico Bravo s’est fait expulser et Sebastián Bértoli a arrêté un penalty tiré par Nahuel Estévez.

El Pincha a mieux débuté la partie que son rival, se créant plusieurs opportunités de marquer. C’est finalement sur un corner que l’équipe va ouvrir le score, suite à un coup de pied de coin tiré par Estévez sur la tête de Schunke. Ensuite, on a assisté à une action polémique : l’arbitre n’a pas vu que le ballon était sorti et a signalé un penalty pour une faute sur Albertengo. Estévez l’a frappé fort à mi-hauteur mais le gardien Bértoli l’avait anticipé et a arrêté le tir. En deuxième période, el Pincha a baissé le rythme et aurait pu le payer cher. Heureusement pour eux que le gardien Mariano Andújar était dans un grand jour.

Atlético Tucumán – Talleres 0-0

Malgré le score peu flatteur, Atlético Tucumán et Talleres ont proposé une belle rencontre, lors de laquelle il n’a manqué que le but. El Decano a eu le contrôle de ballon, mais l’équipe alternative mise en place par Juan Pablo Vojvoda, en vu du match de Libertadores contre São Paulo, s’est également créé des occasions, qui ont donné du travail au gardien tucumano Cristian Lucchetti. La pression de gagner était plutôt du côté de l’Atlético Tucumán afin de rester dans la zone qualificative pour la prochaine Copa Libertadores, face à une équipe remaniée qui avait la tête au match décisif contre São Paulo. L’équipe a eu des opportunités mais n’a pas réussi à tromper le gardien Mauricio Caranta, et a ainsi dû se contenter du point du match nul.

Independiente – Unión 2-1

Independiente avait besoin de retrouver le chemin de la victoire après cinq rencontres sans y parvenir. Pour cela, Ariel Holan a fait quelques choix en mettant Silvio Romero titulaire, alors qu’il semblait out pour blessure, et Cecilio Domínguez qui a débuté pour la première fois dans le 11. Néanmoins, c’est « el Tatengue » qui a mieux débuté et qui a ouvert le score, sur un but insolite : en voulant dégager, Fabricio Bustos a tiré le ballon sur le visage de Bruno Pittón (18′) et le ballon a fini au fond des filets… Mais le latéral aura le temps de se racheter avant la pause. Suite à un débordement et un centre de sa part fort devant le but, le ballon a été mal dégagé par Yeimar Gómez Andrade (42′) qui a mis la balle dans son propre but. En deuxième période, Fernando Gaibor (75′), qui venait de remplacer Pablo Pérez, a transformé un penalty qui a permis à son équipe de l’emporter 2 buts à 1.

Newell’s Old Boys – Rosario Central 0-0

Au terme d’un match travaillé et d’une lutte acharnée, Newell’s et Central ont fait match nul sur un score vierge lors de cette nouvelle édition du clásico rosarino. Avec plus de lutte que de jeu, l’équipe locale a mieux débuté, mais lors des dernières minutes c’est « el Canalla » qui a mis la pression et qui aurait pu repartir avec la victoire s’il n’y avait pas eu le gardien Alan Aguerre, qui a fait une superbe partie.

Ce type de matchs offre généralement peu du point de vue technique et footballistique, et ce que l’on a vécu au Coloso Marcelo Bielsa n’a pas dérogé à la règle. Car les deux équipes ont joué crispés, pensant plus à défendre qu’à attaquer, et cela explique pourquoi il n’y a pas eu de but lors de ce derby rosarino. Au final, c’est Central qui a laissé une meilleure image, et qui en fin de match aurait pu prendre les trois points, mais Alan Aguerre semblait infranchissable. Score final 0-0, Newell’s ne gagne plus à domicile contre Central depuis 2008.

Godoy Cruz – San Martín (T) 3-2

Godoy Cruz et San Martín de Tucumán ont offert un grand match lors ce cette 18e journée de championnat argentin. C’est finalement « el Tomba » qui l’a emporté 3-2, retrouvant ainsi le chemin de la victoire après trois défaites consécutives.

Santiago « Morro » García (15′, 45+2) a marqué les deux buts de son équipe inscrits en première période sur penalty, dont le deuxième suite à une action polémique. Suite à cet incident, l’arbitre Julio Barraza a expulsé Lucas Acevedo. Claudio Bieler (31′) avait auparavant égalisé pour l’équipe tucumana. Rodrigo « Droopy » Gómez (75′) a marqué le but du 2-2 sur coup franc, avec le gardien Roberto Ramírez qui s’est quelque peu troué. Mais Marcelo Gómez avait gardé une carte en main, et a lancé l’Uruguayen Miguel Merentiel (76′) qui, seulement une minute après le but de Gómez a inscrit le but vainqueur pour son équipe. 3-2 score final.

River Plate – Racing Club 2-0

River a gagné 2-0 contre Racing au terme d’un match qu’il a dominé du début à la fin au Monumental. Les buts des Millonarios ont été inscrits par Juan Fernando Quintero (31′)et Alejandro Donatti (50′ contre son camp), mettant ainsi du piment à la Superliga, avec Defensa y Justicia qui a rejoint « la Academia » en tête suite à sa victoire contre Argentinos.

En première mi-temps, « el Millo » s’est montré décidé à frapper fort et a misé sur les ballons en profondeur pour Rafael Santos Borré, l’attaquant colombien qui a fait mal à la défense du Racing. A force de pousser, River a fini par ouvrir le score grâce à la patte gauche de Quintero qui a inscrit un coup franc magistral. En deuxième période, Coudet a tenté de faire bouger les choses en faisant rentrer Cvitanich et Zaracho en lieu de place de Cristaldo et Cardozo. Mais cela n’a pas payé. Au contaire, c’est River qui a doublé la mise. Casco dans la surface du Racing a tiré au but, le ballon a été dévié par Donatti, et fini au fond des filets. River a ensuite eu l’occasion d’amplifier le score, mais le résultat ne bougera plus. 2-0 score final.Lo que siguió fue un trámite, ya que Racing bajó la guardia.

Belgrano – Boca Juniors 1-1

La défaite de Racing face à River donnait de l’espoir à Boca qui avait l’occasion de se rapprocher de la tête du classement, mais « el Xeneize » n’a pas pu faire mieux qu’un nul 1-1 contre Belgrano, à Córdoba. L’équipe de Gustavo Alfaro a mieux débuté et vite pris l’avantage grâce à un but de la tête de Lisandro López (16′). Le défenseur a ainsi inscrit son premier but pour Boca, lors de sa deuxième rencontre sous ses nouvelles couleurs. Mais les bleus et or n’ont pas réussi à conserver leur avantage et se sont fait égalisés à 10 minutes de la fin, sur un but de Federico Lértora (81′).

Defensa y Justicia – Argentinos Juniors 2-1

Defensa y Justicia l’a refait ! Comme lors de ses derniers matchs, « el Halcón » a gagné un match épique contre Argentinos. Franco Moyano (59′) a ouvert le score pour « el Bicho », mais Fernando Márquez (73′) et Alexis Castro (90+5) ont donné la victoire à Defensa y Justicia. Historique !

En première période, l’équipe de Florencia Varela semblait se précipiter et jouait plus avec le coeur qu’avec la tête. Argentinos semblait alors à son avantage, ne concédant pas d’occasion et en s’en créant des opportunités de but. En deuxième mi-temps, l’histoire s’est compliquée pour el Halcón, avec l’ouverture du score en faveur du Bicho par l’intermédiaire de Franco Moyano qui a inscrit un golazo. Ce but a eu le don de réveiller les joueurs de Defensa qui ont ensuite chercher à égaliser rapidement. Et l’équipe y est parvenue grâce à une tête plongeante de Fernando Márquez, qui a redonné de l’espoir à Defensa. Puis une fois encore, la fin de match a souris au Halcón. Cette fois, c’est Alexis Castro qui a porté le costume de héros, en inscrivant une belle volée dans le temps additionnel.

Defensa y Justicia continue à écrire son histoire et est désormais leader de Superliga, à égalité avec le Racing.

Aldosivi – San Martín (SJ) 1-0

Aldosivi et San Martín de San Juan ont disputé la dernière rencontre le la 18e journée de Superliga à Mar del Plata. Le résultat a été favorable à l’équipe locale qui l’a emporté sur le score de 1-0.

L’équipe de Gustavo Álvarez a compté les meilleures occasions de buts, surtout après l’entrée en jeu d’Alan Ruiz, qui a disputé sa première rencontre sous les couleurs du « Tiburón ». Toutefois, l’équipe a eu du mal à profiter de sa supériorité numérique, suite à l’expulsion d’Arián Pucheta dès la 11e minute de jeu du côté du « Santo ». Mais alors que le nul semblait être acté, Javier Iritier (90+4) a inscrit le but vainqueur, pour la plus grande joie des marplatenses.

Colón – San Lorenzo 1-1

Colón et San Lorenzo ont fait match nul 1-1 lors de ce match reprogrammé, qui s’est disputé le 23 mars. San Lorenzo a marqué en premier par l’intermédiaire de son goleador, Nicolás Blandi (6′), mais Colón a fini par égaliser grâce à un but de son meilleur joueur : el Pulga Rodríguez (45+1′).

L’équipe de Jorge Almirón n’a ainsi par réussi à poursuivre sa belle série après les victoires contre Rosario Central et Junior, et continue dans le fin fond du classement.

De son côté, el Sabalero non plus ne parvient pas à sortir de la zone de bas de tableau.

Tous les buts de cette 18e journée de Superliga

Les plus beaux arrêts des gardiens

A lire aussi :

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici