Résumé de la 19e journée de Superliga Argentina

3
23
Source : ole.com.ar
Célébration des joueurs de Defensa Y Justicia

Defensa y Justicia qui poursuit son petit bonhomme de chemin, Racing qui ne tremble pas, Boca qui reste à l’affut, voici le résumé de la 19e journée du championnat argentin.

Récapitulatif de la 19e journée de Superliga

Vélez Sarsfield – Colón 1-1

Vélez a attaqué le match tambour battant et a ouvert le score dès la première minute de jeu, sur une belle incursion de Vargas qui a servi Hernán de la Fuente, qui d’une belle frappe croisée a ouvert le score à Liniers. Néanmoins, et alors que l’équipe contrôlait la partie, une faute irresponsable de Cufré a compliqué la soirée au « Fortín ». Le latéral a fait une faute les deux pieds décollés et a vu rouge laissant alors son équipe à 10 alors qu’il restait encore une heure de jeu. Cela a alors donné un coup de fouet à Colón, qui a commencé à jouer au ballon, et à se créer des occasions, surtout à partir de l’entrée en jeu de Comesaña. Et cela a fini par payer pour « el Sabalero », qui a égalisé à la 83e minute de jeu grâce à un penalty transformé par el Pulga Rodríguez. Un match nul à saveur amère pour les joueurs de Gabriel Heinze.

Unión – Atlético Tucumán 3-0

Union a remporté une victoire éclatante contre l’Atlético Tucumán et se place ainsi dans la zone d’accès pour la prochaine édition de la Copa Sudamericana. Franco Fragapane (x2) et Mauro Pittón ont marqué les buts du Tatengue.

En première mi-temps, les joueurs de Leonardo Madelón ont fait la différence grâce notamment à un très bon Franco Fragapane (12′ et 40′), auteur des deux premiers buts de l’équipe de Santa Fe. Et le score aurait pu être plus sévère s’il n’y avait pas eu Cristian Lucchetti, l’un des rares joueurs du Decano qui a réalisé un bon match. En deuxième période, Unión a maintenu la pression et a fini par inscrire un troisième but en fin de rencontre par l’intermédiaire de Mauro Pittón (80′).

San Martín (T) – Belgrano 0-0

San Martín (T) et Belgrano ont disputé un match important dans la lutte pour le maintien, mais aucune équipe n’a réussi à prendre l’avantage. La rencontre s’est terminée sur un 0-0 à Tucumán, et les deux équipes restent dans la zone rouge. A noter les expulsions de Maximiliano Lugo, côté « Pirata », et de Maxi Martínez du côté de l’équipe locale. L’équipe de Cordoba s’est créée les meilleures occasions de but, souvent des pieds de Mendoza, mais n’a pas réussi à trouver la faille. Belgrano avait d’ailleurs marqué un but qui a été annulé pour un hors-jeu litigieux.

San Lorenzo – Newell’s Old Boys 1-1

San Lorenzo a abordé cette 19e journée de Superliga avec une idée claire en tête : gagner sa première rencontre avec Jorge Almirón comme entraineur. Mais l’équipe n’y est pas parvenue et a fait match nul 1-1 au Nuevo Gasómetro contre Newell’s. Le premier but de la rencontre a été polémique. Suite à un corner, et un cafouillage, Nicolás Blandi (45′) a fini par la pousser au fond des filets. Mais les joueurs de la « Lepra » ont réclamé pour une main de Senesi et de Blandi et pour une faute sur Cristian Insaurralde et sur Mariano Bittolo. L’arbitre en a décidé autrement et a accordé le but. Mais alors que la victoire ne semblait plus échapper à l’équipe de Almirón, qui allait ainsi remporter sa première rencontre au bout de huits parties à la tête de l’équipe, les cousins Rodríguez en ont décidé autrement : Maxi a combiné avec Alexis (90+2), qui a inscrit le but égalisateur.

Avec ce résultat, « el Ciclón » a enchaîné son 10e match sans victoire en Superliga, tandis que l’équipe de Rosario est toujours invaincu depuis que Héctor Bidoglio a pris les commandes avec deux victoires et quatre nuls.

Gimnasia – Defensa y Justicia 0-1

Defensa y Justicia continue à rêver éveillé et vole plus haut que jamais. El « Halcón » a gagné 1-0 face à Gimnasia, à La Plata, est toujours invaincu en Superliga et est seul leader, en attendant la rencontre du Racing. Le but de la rencontre est survenu suite à un centre de Domingo Blanco, qui a été dévié par le malheureux Manuel Guanini (15′), qui en voulant dégager le ballon a marqué contre son camp. L’équipe a ensuite eu l’opportunité d’augmenter le score sur une tentative de Ciro Rius, qui a butté sur le gardien Alexis Martín Arias, auteur d’un très bel arrêt.

Avec ce résultat, el « Halcón » a enchaîné sa sixième victoire consécutive et reste invaincu. Quant au « Lobo », il est temps de commencer à s’inquiéter.

Patronato – Aldosivi 0-0

Patronato et Aldosivi ont fait 0-0 au Paraná, un résultat qui n’arrange personne. Car les deux équipes ont des objectifs lors de cette deuxième partie de saison. En fin de rencontre, « el Patron » aurait pu prendre les trois points mais a butté sur un très bon Luciano Pocrnjic, le gardien du Tiburón.

Avec ce nul, Patronato ne parvient pas à sortir de la zone de relégation. Quant à l’équipe de Mar del Plata, elle perd des points dans la course à la qualification pour la prochaine édition de la Copa Sudamericana.

San Martín (SJ) – Independiente 1-1

Independiente n’est pas passé loin de remporter une belle victoire à San Juan. En effet, « el Rojo » a joué toute une mi-temps à 10 suite à l’expulsion de Pablo Pérez et tenait bien le coup contre San Martín, mais à dix minutes de la fin, Humberto Osorio (81′) a inscrit le but égalisateur. Le but d’Independiente avait été inscrit par Cecilio Domínguez (45+5).

Independiente a mieux joué à 10 que lorsque l’équipe était au complet. C’est vrai qu’elle a eu la chance d’inscrire un golazo juste avant la pause, mais c’est vrai aussi qu’elle a réussi à combler les espaces, à jouer compact et à poser des problèmes à la défense du Santo grâce à la vitesse de ses joueurs offensifs. Mais alors que les trois points semblaient filer tout droit vers Avellaneda, Humberto Osorio a inscrit le but du 1-1 pour l’équipe de San Juan, qui a besoin de commencer à gagner si elle veut se maintenir parmi l’élite.

Rosario Central – Tigre 0-2

Le nouveau cycle de Néstor Gorosito à la tête de Tigre a commencé de la meilleure des manières. « El Matador » a remporté une victoire importante à Rosario contre Central, qui lui permet de continuer à rêver de se maintenir en Superliga. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Federico González (11′) et Lucas Janson (39′), et Walter Montillo a été l’homme de la rencontre.

Après trois rencontres sans parvenir à prendre les trois points, Tigre a réussi à s’imposer au Gigante de Arroyito grâce à une première période quasi parfaite. Et ce, grâce notamment à un grand match de Montillo, qui a été le grand patron du milieu de terrain. Le match s’est ouvert après une belle finition de Fede González à l’entrée de la surface, puis Lucas Janson a ensuite compléter la marque suite à une erreur du gardien de Central, Jeremías Ledesma. Après leur beau match contre River, les joueurs du Canalla n’ont été que l’ombre d’eux-mêmes, sûrement à cause de la fatigue. En fin de match, ils ont tenté de briser la résistance de Tigre et se sont approchés du but de Marinelli, mais en vain.

Talleres – Huracán 0-0

Pour le compte de la 19e journée du championnat argentin, Talleres a reçu Huracán à Córdoba, un match qui s’est terminé sur un score nul et vierge. Pour disputer cette rencontre, Juan Pablo Vojvoda a décidé de faire appel à ses habituels remplçants car mercredi l’équipe jouera contre Palestino, pour la Copa Libertadores. Gonzalo Maroni a été titulaire, pour son retour du Sudamericano U20, a joué les 90 minutes et a laissé une bonne impression. Au contraire, « el Globo » n’a pas laissé une bonne image et peut s’estimer heureux d’avoir pris un point.

Depuis qu’Antonio Mohamed est l’entraîneur de Huracán, l’équipe de Parque Patricios n’a gagné qu’un match en cinq rencontres disputées.

Boca Juniors – Lanús 2-1

Boca a gagné 2-1 contre Lanús et ne veut pas abandonner la lute pour le titre. Grâce à des buts de Emmanuel Mas et Mauro Zárate, l’équipe de Alfaro se retrouve à 10 points de Defensa, mais pourrait se retrouver à 4 points si jamais elle bat l’Atlético Tucumán (match en retard) et Defensa y Justicia dimanche. Para el Grana había empatado transitoriamente José Sand.

En première période, il ne s’est pas passé grand chose, car les deux équipes étaient plus préoccupé par contrecarrer les offensives rivales, qu’à produire du jeu. En deuxième mi-temps, les deux équipes sont revenues sur la pelouse, décidées à frapper fort, et cela a payé, car il y a eu trois buts en l’espace de cinq minutes. C’est « el Xeneize » qui a frappé en premier avec le coup de tête vainqueur d’Emmanuel Mas (55′). Mais Lanús n’a pas tardé à répondre grâce à un but de l’inévitable José Sand (59′). Une joie qui a été de courte durée pour « el Grana » car à peine une minute plus tard, sur un centre en retrait de Pavón, Zárate (60′) est venu trompé le gardien, avec l’aide involontaire d’Ibáñez.

Banfield – River Plate 1-1

Lors de cette 19e journée de Superliga, Banfield a accueilli River pour un match qui s’est avéré être agréable à voir. En première période, « el Taladro » a été le plus dangereux mais n’a pas réussi à prendre l’avantage. Puis à la 27e minute de jeu, une coupure de courant a interrompu la rencontre pendant une vingtaine de minute. Le but de l’équipe de Crespo est survenu à la 12e minute de la deuxième période par l’intermédiaire d’Agustín Fontana (57′), qui était pourtant en légère position de hors-jeu. Mais alors qu’on pensait que Crespo allait réussir sa première victoire à la tête de Banfield, l’arbitre a signalé un penalty en faveur du « Millonario » pour une faute sur Matías Suárez. Lucas Pratto (84′) s’est chargé de le tirer, le gardien l’a repoussé mais la balle est revenue tout droit sur Pratto qui l’a alors poussé au fond des filets. 1-1 score final.

Argentinos Juniors – Estudiantes 2-1

Argentinos a battu Estudiantes 2-1 et a ainsi remporté sa première victoire en 2019, grâce à des buts inscrits par Elías Gómez (9′) et Gabriel Hauche (78′), alors que Manuel Castro (36′) avait temporairement égalisé pour « el Pincha ». Avec cette victoire, les joueurs de Diego Dabove prennent une petite bouffée d’air dans la lutte pour le maintien en Superliga.

Les hinchas du « Bicho » auront dû attendre plus de deux mois pour retrouver le sourire. Et c’était mérité, car l’équipe a été supérieure à Estudiantes. Argentinos a ouvert le score avant les dix minutes de jeu, grâce à un golazo d’Elías Gómez, qui d’une magnifique volée n’a laissé aucune chance au gardien. Cependant le « Pincha » a eu une petite réaction et a profité d’une erreur du gardien Chávez pour égaliser par l’intermédiaire de Castro. Mais en deuxième mi-temps, l’équipe a trop reculé et laissé l’équipe locale prendre les initiatives. Elle a fini par le payer cher en fin de rencontre lorsque Hauche a profité d’un centre devant le but pour inscrire le but du 2-1.

Racing – Godoy Cruz 3-0

Malgré la pression de Defensa y Justicia qui était passé devant au classement, Racing n’a pas tremblé et a battu Godoy Cruz 3-0, reprenant ainsi la tête du classement à égalité avec « el Halcón ». La Academia a retrouvé son football qu’elle pratiquait avant le choc contre River et est ainsi facilement venu à bout de l’équipe de Mendoza. Lisandro López (30′) et Matías Zaracho (33′ et 59′) ont inscrit les buts de la rencontre.

Avec Lisando Lopez comme porte-drapeau sur le terrain et Coudet sur le banc, la Academia a atteint les 45 points et ainsi rejoint Defensa en tête du classement. En première mi-temps, l’équipe avait déjà fait la différence par deux fois, et en deuxième période Zaracho a enfoncé le clou. Godoy Cruz n’a rien pu faire et a été l’ombre de ce qu’il a été lors de la rencontre à Avellaneda.

Tous les buts de cette 19e journée de Superliga

Les plus beaux arrêts des gardiens

A lire aussi :

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici