Résumé de la 21e journée de Superliga Argentina

3
27
Célébration de Federico Gonzalez

Alors qu’on est dans la dernière ligne droite de cette édition de la Superliga, le suspens est à son paroxysme, que ce soit pour le titre, les places continentales, ou pour le maintien.

Récapitulatif de la 21e journée de Superliga

San Lorenzo – Argentinos Juniors 2-3

Argentinos a porté un nouveau coup dur à San Lorenzo, qui ne parvient pas à ressortir la tête de l’eau. Le « Bicho » s’est imposé 3-2 au Nuevo Gasómetro grâce aux buts inscrits par Elías Gómez (27′), Damián Batallini (47′) et Carlos Quintana (64′), et quitte ainsi la dernière place du classement pour la laisser à son rival du soir. Nicolás Blandi (31′) et Román Martínez (81′) ont marqué pour l’équipe locale.

Le classement reflète parfaitement le moment actuel de San Lorenzo, qui se retrouve désormais à la dernière place. Ce vendredi, le « Cuervo » a joué contre l’équipe qui a inscrit le moins de but en championnat, et en a pris trois sur son propre terrain…

Unión – Boca Juniors 1-3

Boca a réussi à retourner la situation face à Unión, à Santa Fe et s’est imposé 3-1 grâce à des buts de Wanchope Ábila (64′), Carlos Tevez (73′) et Agustín Almendra (90+5).

La rencontre avait mal commencé pour le Xeneize avec l’équipe locale qui a ouvert le score, sur un penalty transformé par Franco Fragapane (19′), mais a ensuite profiter de l’expulsion de Damián Martínez (45+3) pour prendre le contrôle du jeu puis prendre les trois points.

Rosario Central – Belgrano 0-0

Les deux équipes avaient besoin de prendre les trois points pour relever la tête et s’éloigner de la zone rouge, mais ni Rosario Central, ni Belgrano n’y est parvenu. On a ainsi assisté à un match sans saveur qui s’est terminé sur un triste 0-0 au Gigante de Arroyito.

Avec ce point du nul, Central n’a pas réussi à se remettre de l’élimination en Copa Argentina, ni à s’éloigner de la zone rouge du classement, qui semble encore assez loin, mais il faudra faire attention lors de cette fin de championnat. Du côté de Belgrano, l’équipe ne parvient pas à sortir la tête de l’eau et file tout droit vers la Primera B Nacional.

San Martín (T) – Lanús 1-2

Lanús a fait preuve d’autorité à Tucumán et a remporté un match fondamental. Le « Granate » s’est imposé 2 buts à 1 contre San Martín, qui a pourtant tout fait pour ne pas perdre, mais n’a pas pu compter sur la chance. Les buts du Grana ont été l’oeuvre de José Sand (29′) et Lautaro Acosta (54′), tandis que Lucas Acevedo (52′) avait temporairement égalisé.

La chance n’a pas accompagné les débuts de Ricardo Caruso Lombardi sur le banc du Santo, face à un rival contre qui il n’a jamais gagné (1 nul et 7 défaites). Samedi, il a tout fait pour prendre au moins un point, mais n’y est pas parvenu. Après l’égalisation de Lucas Acevedo, Lanús a profité d’une grossière erreur de Carranza pour inscrire le but du 2-1.

Le Santo a cherché à égalisé par tous les moyens, mais n’y est pas parvenu, et son maintien en Primera ne tient qu’à un fil.

San Martín (SJ) – Godoy Cruz 0-0

San Martín de San Juan avait besoin d’une victoire pour sortir de la zone de relégation, mais a fait match nul 0-0 à domicile contre un Godoy Cruz touché, et si Patronato venait à battre Huracán, se retrouverait parmi les quatre derniers, dans le classement de promedios (la descente se fait sur une moyenne sur les 4 dernières années).

La rencontre a été interrompue pendant 32 minutes suite à une coupure de courant. Une fois que le match a repris, le gardien du Santo, Luis Ardente a tiré et raté un penalty, alors qu’il ne restait plus que 15 minutes à jouer. Quant au « Tomba », qui va être entraîné par Lucas Bernardi, l’équipe aurait pu compter sur un penalty pour remporter la partie, mais l’arbitre a décidé de ne pas siffler une faute pourtant évidente sur Miguel Merentiel.

River Plate – Newell’s Old Boys 4-2

River continue à grimper au classement, et grâce à sa victoire sur le score de 4 buts à 2 contre Newell’s se positionne dans la zone qualificative pour la prochaine Copa Libertadores (en attendant la rencontre entre l’Atlético Tucumán et Banfield).

Les buts de l’équipe de Marcelo Gallardo ont été inscrits par Lucas Martínez Quarta (4′), Matías Suárez (24′), Cristian Ferreira (36′) et Nacho Scocco (76′ sur penalty), tandis que Alexis Rodríguez (33′) et Luis Leal (90+2) ont marqué les buts de « la Lepra ».

Une victoire importante pour River, qui pour la première fois de la saison se positionne dans la zone qualificative pour la Libertadores de la saison prochaine.

Patronato – Huracán 1-0

Après le match nul de San Martín (SJ), Patronato avait besoin d’une victoire pour sortir de la zone de relégation et a réussi à prendre les trois points ! « El Patron » a battu Huracán 1-0 au Paraná et pour le moment assure sa place en première division.

Federico Bravo (56′), de la tête a inscrit l’unique but de la rencontre, lors de laquelle le gardien Sebastián Bértoli a été la grande figure. En fin de rencontre, Lucas Barrios s’est fait expulser, du côté de Huracán, qui pour le moment se trouve toujours dans la zone qualificative pour la Copa Sudamericana. Un mauvais résultat pour le Globo a quelque jour de ses débuts en Libertadores contre Cruzeiro.

Talleres – Colón 2-0

Talleres s’est remis de son élimination en Copa Libertadores et a su répondre présent suite à l’annonce de départ à la retraite de son idole Pablo Guiñazú. Dimanche, la « T » a battu Colón 2-0 au Mario Alberto Kempes grâce à des buts de Juan Cruz Komar (43′) et Dayro Moreno (58′ sur penalty) et se positionne ainsi dans la zone qualificative pour la prochaine édition de la Copa Sudamericana.

De son côté, Colón traverse une mauvaise période et ne gagne plus depuis quatre rencontres. Et « Los Sabaleros » affronteront le leader Racing lors de la prochaine journée…

Racing – Estudiantes 1-0

Racing ne ralentit pas sa course vers le titre de Superliga. Lors de cette 21e journée de Superliga, « la Academia » est venue à bout de Estudiantes sur le score de 1-0 et compte désormais six points d’avance sur Defensa y Justicia, qui aura ainsi la pression avant d’affronter Aldosivi à Mar del Plata. Malgré une belle rencontre, le Pincha ne parvient toujours pas à prendre des points, et lors de la prochaine journée, il jouera le derby contre Gimnasia…

Ce n’est pas le meilleur Racing que l’on a vu lors de cette rencontre, mais comme on dit, l’important, c’est les trois points. Après s’être fait éliminer de la Copa Sudamericana, l’équipe a réaffirmé sa volonté de remporter le titre de champion de la Superliga en battant Estudiantes. Los Pincharratas ont pourtant posé des problèmes au leader, et c’est justement lors de son meilleur moment, après un tir de Castro qui a touché le poteau, que Darío Cvitanich (37′) a marqué le but de la Academia, qui a donné la victoire aux hommes del Chacho Coudet. Estudiantes a ensuite tout tenté, mais le gardien Gabriel Arias, a réalisé encore une fois un très bon match et le score ne bougera plus.

Gimnasia LP – Independiente 1-0

Gimnasia a profité de la mauvaise passe d’Independiente pour retrouver le chemin de la victoire. « Le Lobo » s’est imposé sur le plus petit des scores grâce à un but de Lorenzo Faravelli (52′) et fait ainsi le plein de confiance avant le clásico de la prochaine journée face à Estudiantes. Le Rojo quant à lui se retrouve en dehors des places qualificatives pour la Copa Sudamericana et n’a pris que 7 points sur 27 possibles lors des dernières rencontres.

Banfield – Atlético Tucumán 1-2

Atlético Tucumán a battu Banfield 2-1 au Florencio Sola, et repasse ainsi devant River, à la 4e place, qualificative pour la Copa Libertadores.

Leandro Díaz (34′), sur penalty, et Gervasio Núñez (47′), sur un coup franc remarquablement tiré, ont marqué les buts du Decano, tandis qu’Agustín Urzi (90+2), a réduit la marque pour le « Taladro » avec un golazo inscrit de dehors de la surface.

Vélez Sarsfield – Tigre 1-2

Ne vendez pas la peau du Tigre avant de l’avoir tué ! Le « Matador » a renversé la rencontre contre Vélez et s’est imposé 2-1, et garde ainsi une chance de sortir de la zone de relégation dans le classement Promedios.

L’équipe a enchaîné trois victoires consécutives en Superliga, et pris des points importants dans la course au maintien qui semblait il y a peu de temps encore, inenvisageable. Depuis l’arrivée de Pipo Gorosito, l’équipe s’est améliorée, un équilibre a été trouvé, et des joueurs parviennent à exprimer leur potentiel. C’est le cas notamment de Walter Montillo et de Federico González (auteur des deux buts de son équipe) qui ne s’arrête plus de marquer. En plus de cette doublette, « el Matador » peut également compter sur la sécurité défensive de son gardien Gonzalo Marinelli et de ses défenseurs centraux.

Vélez avait pourtant bien commencé, fait une belle première mi-temps, et même ouvert le score par l’intermédiaire de Luis Abram (42′), mais « El Fortín » a ensuite baisser d’intensité et laissé son adversaire prendre le contrôle de la partie.

Aldosivi – Defensa y Justicia 0-1

Après la victoire de Racing contre Estudiantes, Defensa y Justicia était dans l’obligation de gagner pour continuer à rêver du titre de champion. A Mar del Plata, Aldosivi a donné du fil à retordre au Halcón, qui a finalement pu s’en sortir grâce à un superbe coup franc dans la lucarne inscrit par le Paraguayen Matías Rojas (80′) à dix minutes du terme de la rencontre.

La lutte pour le titre continue, avec Defensa y Justicia qui colle aux bottes du Racing avec 3 petits points de retard. Rendez-vous ce week-end pour la prochaine journée !

Tous les buts de cette 21e journée de Superliga

Les plus beaux arrêts des gardiens

A lire aussi :

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici