Résumé de la 25e journée de Superliga Argentina

0
203
Les joueurs du Racing qui célèbrent le titre de champion

Toutes les équipes qui devaient gagner pour se sauver l’ont fait… du coup pour la plupart cela n’a pas suffi et c’est Patronato qui a sauvé sa peau. Voici le résumé de la 25e et dernière journée du championnat argentin.

Récapitulatif de la 25e journée de Superliga

La fête du champion

San Martín (T) – San Lorenzo 0-0

Le calvaire est terminé pour San Martín (T) et San Lorenzo ! Cette fin de saison a été pénible pour les deux équipes, avec l’équipe de Tucumán qui est reléguée et San Lorenzo qui a fini en bas de tableau. Ce 0-0 n’a donc eu aucune saveur pour les personnes présentes à la Ciudadela.

Alors qu’elle réalise un très bon début de Copa Libertadores avec 7 points pris en 3 matchs, l’équipe orientée par Jorge Almirón est méconnaissable en championnat et cette fin de saison est la bienvenue afin de repartir sur des meilleures bases la saison prochaine.

Gimnasia – Colón 3-2

Gimnasia est passé par une mauvaise période en Superliga, au point de se retrouver dans la lutte pour le maintien, mais depuis l’arrivée del Indio Ortíz à la tête de l’équipe, le Lobo a élevé son niveau et les résultats dont il avait besoin ont commencé à apparaître afin de finir la saison avec plus de tranquillité.

Sauvé depuis quelques journées déjà, l’objectif était désormais de prendre des points pour débuter la saison prochaine avec plus d’oxygène, c’est pourquoi cette victoire sur le score de 3-2 contre Colón a été fondamentale. Rappelons que le système de relégation se calcule sur une moyenne de trois saisons.

Les buts en faveur de l’équipe de La Plata ont été inscrits par Zuqui (csc 5′), Hurtado (25′) et Tijanovich (67′). Les buts du Sabalero ont été marqués par Bernardi (45′ sp) et Leguizamón (74′).

Banfield – Newell’s 1-1

Banfield y Newell’s ont fini leur saison de Superliga sur un match nul 1-1 au Estadio Florencio Sola. Agustín Urzi (56′) a ouvert le score pour le « Taladro » mais Teodoro Paredes (69′) a égalisé pour la « Lepra ».

Cette édition 2018-2019 de la Superliga a été irrégulière pour les deux équipes qui n’ont pas réussi à être protagonistes ni à se qualifier pour une coupe. Le panorama est encore plus sombre pour Newell’s, qui n’a pas pris beaucoup de points cette saison et qui devra faire attention la saison prochaine avec les promedios.

Unión – Estudiantes 0-0

Santa Fe a fait la fête lors de la Previa de la rencontre entre Unión et Estudiantes pour la possible qualification « del Tate » pour la prochaine édition de la Copa Sudamericana. Mais ce résultat sur le score de 0-0 les a obligé à attendre le résultat entre Talleres et Tigre pour savoir si l’équipe a atteint cet objectif. Et en effet, suite à la défaite de la « T », Unión participera à l’édition 2020 de la coupe continentale.

Vélez – Lanús 4-0

Grâce à trois buts d’Agustín Bouzat (34′, 55′ et 61′) et un autre de Rodrigo Salinas (74′), Vélez a proposé un joli spectacle au José Amalfitani et s’est imposé 4-0 contre Lanús lors de cette dernière journée de Superliga.

L’équipe de Gabriel Heinze a fait un excellent match et termine à la sixième position du classement, qui lui permet de se qualifier directement en Copa Sudamericana.

Avec cette défaite, le « Granate » en revanche a perdu la possibilité de participer à la compétition et s’est fait dépasser au classement par Tigre, et Huracán.

Aldosivi – Boca 1-1

Boca a fait match nul 1-1 contre Aldosivi, et termine ainsi sur la dernière marche du podium de la Superliga, à deux points de Defensa.

Mauro Zárate (13′) a donné l’avantage au Xeneize, mais Cristian Chávez (40′) a égalisé pour le « Tiburón », qui avec ce résultat nul a perdu la possibilité de disputer la Copa Sudamericana 2020.

Huracán – Atlético Tucumán 2-0

Pour les joueurs, pour les supporter et pour le Turco Mohamed, qui avait mis en doute sa continuité à la tête de l’équipe après la défaite face au Deportivo Lara en Copa Argentina, ce résultat a été un soulagement.

En effet, le « Globo » était sur une série noire de 11 matchs sans victoire en Superliga et Libertadores.

En première mi-temps c’est pourtant les tucumanos qui ont eu la possibilité de marquer, mais ont butté sur un très bon Silva. En deuxième période, le « Globo » est revenu avec de meilleures intentions et a fini par ouvrir le score par l’intermédiaire d’Andrés Chávez (64′), puis par doubler la mise grâce à Lucas Barrios (86′).

Cette victoire tombe à pic pour Huracán car elle lui permet de prendre la dernière place qualificative pour la prochaine Copa Sudamericana.

Rosario Central – Independiente 1-2

Independiente a mal commencé à Rosario, mais a réussi à renverser la rencontre et à se qualifier pour la prochaine édition de la Sudamericana 2020. Néstor Ortigoza (32′ sp) a donné l’avantage au « Canalla », mais Pablo Pérez (40′) puis Martín Benítez (45+1′) ont permis au Rojo de gagner 2-1.

River Plate – Tigre 2-3

Tigre a fait ce qu’il avait à faire en remportant cette rencontre face à River, mais devait attendre le résultat de la rencontre qui se disputait au Paraná entre Patronato et Argentinos Juniors pour savoir s’il se maintenait. Mais Argentinos n’a pas pu l’aider et s’est incliné, du coup, malgré sa 9e place au classement, le « Matador » est condamné à la relégation et jouera donc la saison prochaine en B Nacional.

Lucas Janson (29′), Diego Morales (81′) et Juan Ignacio Cavallaro (89′) ont marqué pour Tigre, tandis que Robert Rojas (17′) et Hernán López (86′) ont inscrit les buts du Millo.

Patronato – Argentinos Juniors 2-1

Patronato s’est imposé 2-1 contre Argentinos au terme d’un match très compliqué, résultat qui lui permet de se sauver et de se maintenir en Primera División.

Gabriel Carabajal (18′ et 30′), par deux fois, a marqué les buts de l’équipe paranaense, tandis que Gabriel Hauche (44′) a réduit le score pour le « Bicho ». A noter le superbe arrêt du gardien Bértoli, qui a sauvé les siens grâce à un superbe arrêt en toute fin de rencontre. ¡Se salvó el Patrón!

San Martín (SJ) – Talleres 2-1

San Martín (SJ) a également fait sa part en gagnant sur le score de 2-1 contre Talleres, mais la victoire de Patronato contre Argentinos l’a condamné à la descente.

Gelabert (8′ et 69′) a inscrit un doublé pour le Santo sanjuanino, puis alors que le résultat n’avait plus aucune importance, Junior Arias (90+3′) a réduit la marque pour l’équipe de Cordoba, qui avec cette défaite perd la chance de se qualifier pour la prochaine Sudamericana.

Belgrano – Godoy Cruz 1-0

Autre équipe qui devait absolument gagner, Belgrano s’est imposé 1-0 contre Godoy Cruz, mais cela n’a pas été suffisant pour se sauver. Belgrano redescend donc en B Nacional après huit ans, lorsqu’il avait condamné River à la relégation en 2011.

Le Colombien Mauricio Cuero (77′) a inscrit l’unique but de la rencontre en faveur du « Pirata », qui a joué pour gagner toute la rencontre, mais qui n’a pas pu éviter la relégation, du fait de la victoire de Patronato.

Racing – Defensa y Justicia 1-1

Cette dernière journée de la Superliga 2018-2019 voyait s’opposer le champion et son dauphin. Racing et Defensa y Justicia ont fait match nul 1-1 lors d’une grande fête célébrée au Cilindro de Avellaneda.

Jonatan Cristaldo (53′) a ouvert le score pour Racing, puis Matías Rojas (70′) a égalisé en faveur du Halcón. Cette rencontre a été une grande fête pour les deux clubs, avec le Racing qui a célébré le titre et Defensa cette deuxième position historique.

Tous les buts de cette 25e journée de Superliga

Les plus beaux arrêts des gardiens

Classement final

Classement de la Superliga 2018-2019

Promedios

Promedios sur les 3 dernières saisons : les 4 derniers descendent en B Nacional

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici