Résumé de la 6e journée de Superliga Argentina

3
189

Le match que tout le monde attend s’est déroulé lors de cette 6e journée de Superliga Argentina, le superclásico entre Boca Juniors et River Plate ! Voici les résumés de toutes les rencontres.

Récapitulatif de la 6e journée de Superliga

San Lorenzo – Patronato 3-2

San Lorenzo aura dû attendre la 6e journée pour célébrer sa première victoire en Superliga… avec un but en toute fin de match… face au dernier du championnat.

Le Ciclón a bien démarré la partie avec un but dès la 7e minute inscrit par le jeune attaquant Adolfo Gaich, mais Patronato a été opportuniste, et deux jolis centres côté droit de Mauricio Sperdutti ont été conclues à chaque fois par un coup de tête vainqueur, tout d’abord de Pablo Ledesma (14′), puis de Gabriel Carabajal (19′).

L’entraîneur de San Lorenzo a réagi en deuxième période en lançant sur la pelouse Daniel Hernández, Pablo Mouche et el chiquilín Palacios (qui est devenu le plus jeune joueur a débuté en Primera avec le maillot de San Lorenzo a seulement 16 ans), et le jeu s’en est ressenti.

Le but égalisateur est venu sur coup de pied arrêté. Mouche a rapidement joué un corner, profitant que la défense était désorganisée, et la balle a fini dans les pieds de Gonzalo Rodríguez (76′) seul dans la surface. Le but de la victoire est un véritable chef d’oeuvre de Franco Mussis (88′), qui refoulait la pelouse après un an sans jouer suite à une blessure. Le milieu de terrain a envoyé un missile qui est venu se loger dans la lucarne.

Colón – Godoy Cruz 3-1

Godoy Cruz a voyagé à Santa Fé dans l’espoir de rejoindre le Racing en tête du classement, mais tout ne s’est pas passé comme prévu. La grande figure de cette rencontre aura été Leonardo Heredia, qui a inscrit les 3 buts de l’équipe d’Eduardo Domínguez, qui a ainsi remporté son premier match de championnat cette saison.

Le premier but a été inscrit au quart d’heure de jeu, d’une jolie demi-volée. Le deuxième à la 25e minute sur un coup de tête, et il a complété le hat trick à la 67e, en ayant plus qu’à pousser la balle au fond des filets suite à une sortie aérienne manquée du gardien. Godoy finira par réduire la marque en toute fin de rencontre sur un CSC de Emanuel Olivera.

Newell’s Old Boys – Lanús 2-0

Newell’s a accueilli Lanús au Estadio Marcelo Bielsa pour le compte de cette 6e journée de Superliga, et malgré une bonne entame de match de l’équipe visiteur, c’est l’équipe locale qui a célébré les 3 points.

Le premier but a été inscrit sur penalty. Mariano Bittolo s’est fait tacler dans la surface et l’arbitre n’a pas hésité à signaler la faute. Víctor Figueroa s’est chargé de le frapper et a pris le gardien à contre-pied. 1-0. Les joueurs d’Omar de Felippe ont ensuite bien géré le résultat et sont même parvenus à amplifier la marque en toute fin de rencontre grâce à un but de Héctor Fértoli.

Avec ce résultat, Newell’s respire un petit peu au classement, tandis que Lanús n’a toujours pas remporté le moindre match.

Talleres – Vélez Sarsfield 1-1

La vague de chaleur qui frappe actuellement le pays n’a pas épargné Cordoba, où s’est déroulée la rencontre entre Talleres et Vélez. Le match s’est ainsi joué alors qu’il faisait 40°. Les joueurs ont fait une pause fraîcheur lors des deux mi-temps, en profitant pour se mettre de la glace sur la nuque, tandis que les pompiers arrosaient les supporters pour les aider à supporter cette chaleur, anormalement haute pour la saison.

Malgré ces difficultés, Pablo Guiñazú, 40 ans, a été un des meilleurs joueurs sur la pelouse, en contrôlant les attaques de la T depuis le milieu de terrain. C’est ainsi que Talleres a pris l’avantage à la 12e minute de jeu avec un but de Nahuel Bustos, sur une belle erreur du gardien Alexander Domínguez.

L’équipe de Gabriel Heinze a ensuite eu la possibilité d’égaliser sur un penalty polémique, mais Guido Herrera a arrêté le tir de Matías Vargas. Vélez parviendra tout de même à égaliser grâce à un golazo de Brian Cufré (58′). Avec ce match nul, les deux équipes se maintiennent en milieu de tableau.

Defensa y Justicia – Estudiantes (match interrompu)

Le match a été interrompu à la 25e minute suite à un violent orage qui a éclaté, rendant les conditions de jeu impossible. Le score était alors de 1-1. Matías Rojas avait donné l’avantage au Halcón (Defensa y Justicia), mais Fabián Noguera avait rapidement égalisé pour el Pincha (Estudiantes).

Banfield – Independiente 1-1

Banfield a accueilli Independiente au Florencio Sola et malgré un avantage numérique, n’a pas réussi à conserver son but d’avance. El Taladro a profité de l’expulsion de Pablo Hernández dès la 10e minute de jeu pour prendre l’avantage sur le tableau d’affichage grâce à un but de Darío Cvitanich suite à une belle action de Bravo.

Mais l’équipe de Julio Falcioni a ensuite laissé le Rojo prendre la confiance, qui a égalisé grâce à une belle passe de Benítez pour le Puma Gigliotti, qui efface son défenseur et trompe le gardien de but. 1-1, le score ne bougera plus.

San Martin (T) – Argentinos Juniors 0-0

San Martín de Tucumán et Argentinos Juniors ont tous deux commencé avec un nouvel entraîneur sur le banc. Du côté du « Ciruja » (San Martin de Tucumán) , Ariel Martos a fait l’interim de Rubén Forestello, tandis que du côté du « Bicho », c’est Ezequiel Carboni qui a pris les rênes. Néanmoins, aucune des deux équipes n’a montré d’amélioration dans le jeu, et elles se sont quittées sur un triste 0-0.

Tigre – Huracán 0-2

Huracán poursuit sa belle série en Superliga avec 3 victoires consécutives, et Tigre en a été la victime. El Globo s’est imposé à l’extérieur 2-0, ce qui lui permet de se hisser en haut du classement. Tout n’avait pourtant pas commencé idéalement, avec Andrés Chávez qui a vu son penalty repoussé par Augusto Batalla. En deuxième période, Lucas Rodríguez se fera expulser à la 75e minute, et dans la foulée Juan Fernando Garro ouvrira le score. Puis en toute fin de match, Diego Mendoza inscrira un magnifique but d’une superbe demi-volée.

San Martin (SJ) – Atlético Tucumán 1-3

L’Atlético Tucumán poursuit son joli parcours et avec cette victoire retrouve la tête du classement (en attendant la rencontre entre le Racing et Unión). À San Juan, el « Decano » a gagné 3-1 grâce à des buts de Guillermo Acosta (52′), Luis Rodríguez (70′ sur penalty) et de Mauro Matos (89′). Pablo Palacios Alvarenga, sauvera l’honneur dans le temps additionnel.

Gimnasia LP – Rosario Central 1-1

Gimnasia a accueilli Rosario Central au Bosque et a concédé un match nul 1-1 au goût amer, en effet l’équipe a mieux joué et aurait mérité plus. Alors que l’équipe de Pedro Troglio poussait, c’est Rosario qui a ouvert le score sur un joli coup franc de Colo Gil. Gimnasia finira par égaliser sur un penalty polémique / inexistant sifflé par l’arbitre, penalty que transformera Santiago Silva. Malgré une pression de Gimnasia, el Canalla parviendra à conserver le nul.

Boca Juniors – River Plate 0-2

Le match que tout le monde attendait, qui paralyse le pays, le superclásico a été remporté par River en pleine Bombonera, grâce à des golazos de Pity Martínez et de Nacho Scocco.

Boca a eu la première occasion du match, avec une frappe lointaine de Benedetto qui a obligé Franco Armani à se déployer, ce qui laissait présager que le Xeneize allait dominer la rencontre, mais c’est River qui prendra le contrôle du match en faisant mieux tourner le ballon. Pity Martínez s’est chargé d’organiser le jeu de son équipe, et a réaliser une belle performance, jusqu’à sa blessure qui l’a contraint de quitter la pelouse. Mais avant cela, il nous a gratifié d’un golazo sur une volée qui n’a laissé aucune chance au gardien.

En deuxième période, Boca est mieux revenu dans le match et a commencé à retrancher River dans sa moitié de terrain, mais n’a pas réussi à trouver la faille. Le xeneize a réclamé des penalty à plusieurs reprises, pour des infractions dans la surface, mais une seul aurait pu/dû être sifflée, la main de Ponzio.

El Muñeco Gallardo a vu qu’il fallait réagir et a lancé Nacho Scocco sur la pelouse, qui quelques instants après être rentré a marqué sur une terrible frappe qui n’a laissé aucune chance à Rossi. 2-0.

Boca ne va pas abandonner et va pousser jusqu’à la fin du match. Un coup de tête d’Izquierdoz trouvera la barre et sur le corner suivant, Armani fera une superbe parade sur un nouveau coup de tête de Mas. River parvient ainsi à conserver ce résultat de 2-0 et fête une nouvelle victoire sur le terrain de son rival historique.

Aldosivi – Belgrano 2-0

Aldosivi a reçu Belgrano a Mar del Plata et a engrangé une nouvelle victoire qui lui permet de se hisser sur le podium du classement. Après une première période ennuyeuse, la deuxième semblait partir sur les mêmes bases jusqu’au moment où Cristian Chávez s’est reveillé. L’attaquant du « Tiburón » a intercepté une passe de Federico Lértora puis d’une frappe croisée a trompé le gardien César Rigamonti. En toute fin de rencontre, Chávez a profité du très bon travail de Facundo Castillón pour inscrire le but du 2-0.

Racing Club – Unión 1-0

Lors de ce dernier match de la 6e journée de Superliga, Racing a reçu Unión avec l’objectif de récupérer la première place du classement, et ça a été chose faite. L’unique but de la rencontre a été inscrit de la tête par Augusto Solari sur un centre du chilien Eugenio Mena. Avec ce résultat, la « Academia » a remporté sa 5e victoire en 6 matchs et reste toujours invaincu.

Tous les buts de cette 6e journée de Superliga

Les plus beaux arrêts des gardiens


A lire aussi :

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici