Résumé de la 8e journée de Superliga Argentina

3
23

Entre le match au sommet entre le Racing club et Boca Juniors, et le clásico Cordobes entre Talleres et Belgrano, on a assisté à de belles rencontres lors de cette 8e journée de Superliga Argentina. En voici les résumés.

Récapitulatif de la 8e journée de Superliga

Aldosivi – San Martin (T) 2-0

Après sa défaite contre Vélez lors de la journée précédente, Aldosivi a reçu San Martín de Tucumán avec pour objectif de retrouver la victoire et poursuivre sa belle saison. Et ce fut chose faite. Cristian Chávez a ouvert le score pour le « Tiburón » à la 30e minute de jeu, son quatrième but de la saison. En deuxième période, les joueurs de San Martin ont cherché l’égalisation mais ont manqué de précision et n’ont également pas su profiter de l’expulsion de Lucas Villalba (77′). Au contraire, c’est Emiliano Ozuna qui viendra mettre un terme au suspens dans le temps additionnel.

Avec ce résultat Aldosivi pointe à la deuxième place du classement, à égalité avec l’Atletico Tucumán (qui compte un match en retard), et Unión.

Gimnasia – Godoy Cruz 1-0

Gimnasia a reçu Godoy Cruz lors de cette huitième journée de Superliga avec pour objectif de retrouver la victoire après son match nul face à Rosario Central et la défaite contre Unión. La première mi-temps a été dominée par le « Tomba » (Godoy). Santiago García a eu l’opportunité d’ouvrir le score mis son penalty a été repoussé par Alexis Martín. Ensuite, c’est Victorio Ramis qui a failli marquer mais son tir a touché le poteau.

En deuxième mi-temps, Gimnasia a réagi et a marqué grâce à un but magnifique de Santiago Silva (72′). L’attaquant uruguayen a fait un sombrero au défenseur dans la surface de réparation, puis a lobé le gardien d’un petit touché subtil. L’équipe a ensuite terminé le match à 9, suite aux expulsions de Lorenzo Faravelli et Fabián Rinaudo, mais est parvenue à conserver son petit but d’avance.

San Martín (SJ) – Vélez Sarsfield 3-1

San Martín de San Juan a gagné sur le score de 3 buts à 1 contre Vélez. Francisco Mattia (13′), Marcos Gelabert (63′) et Nazareno Solís (88′) ont marqué pour l’équipe locale, tandis que Nicolás Domínguez (28′) a inscrit le but des joueurs de Gaby Heinze. L’équipe de San Juan est mieux rentré dans la partie et laissait présager un match difficile pour Vélez. Néanmoins, les joueurs de Heinze ont commencé à prendre le contrôle du jeu grâce notamment à Lucas Robertone et Gastón Giménez. Cela n’avait donc surpris personne lorsque Nicolás Domínguez avait égaliser de la tête, ramenant le score à un but partout, à la demi-heure de jeu.

En deuxième période, le match semblait être dans une impasse, jusqu’à l’erreur d’Alexander Domínguez, qui a mal jugé la trajectoire d’un centre et a permis à Marcos Gelabert d’inscrire le but du 2-1. En fin de match, Matias Vargas s’est fait expulsé suite à un tacle mal maîtrisé et dans la foulée, Nazareno Solís a inscrit le but du 3-1. On aura le temps d’assister à une autre expulsion, cette fois de Milo du côté de San Martín.

Patronato – Independiente 1-2

Independiente a vaincu Patronato, au Paraná, grâce à des buts de Martín Benítez (68′) et Emanuel Gigliotti (73′). Renzo Vera (84′), sur penalty a réduit la marque pour l’équipe locale. L’équipe dirigée par Ariel Holan ont souffert toute la partie à cause des blessures, et ont même dû terminer le match à 10. En première mi-temps, les plans d’Ariel Holan ont été contrariés par les blessures d’Alan Franco dès la 8e minute puis de Francisco Silva à la 40e. A part cela, il ne s’est pas passé grand chose, si ce n’est une petite domination de Patronato, sans toutefois vraiment inquiéter les buts gardés par Martín Campaña.

En deuxième période, on est reparti sur les mêmes bases, avec Silvio Romero qui n’a pas pu reprendre la partie et a dû être remplacé par Martín Benítez, qui aura son incidence sur la partie. Nicolás Figal également devra sortir sur blessure, et laissera son équipe terminer le match à 10, les trois changements ayant déjà été effectués. Malgré tout cela, face à l’adversité, c’est l’Independiente qui parviendra à faire la différence, tout d’abord grâce à un but de Martín Benítez, puis sur une belle finition d’Emanuel Gigliotti. Patronato réduira la marque en toute fin de match sur penalty.

Banfield – San Lorenzo 2-0

Banfield a reçu San Lorenzo et l’a emporté grâce à des buts de ses joueurs les plus expérimentés Jesús Dátolo (14′) et Darío Cvitanich (79′). Le milieu de terrain a ouvert le score dans le premier quart d’heure de jeu, sur une belle frappe croisée du pied gauche. En deuxième période, Cvitanich, en bon renard des surfaces, a repris une balle repoussée par Navarro. À noter l’expulsion du joueur de San Lorenzo, Gonzalo Rodriguez, à la 71e minute.

Avec ce résultat, Banfield se positionne dans la première partie de tableau, tandis que San Lorenzo pointe à la 17e place et enchaine son septième match sans gagner comme visiteur.

Atlético Tucumán – Lanús 0-0

Atlético Tucumán et Lanús se sont affrontés pour le compte de cette 8e journée de Superliga et n’ont pas fait mieux qu’un 0-0, dans un match joué sous une immense chaleur. En première période, on a toutefois assisté à quelques actions dangereuses, tout d’abord de Tucumán avec une frappe de loin del Pulga Rodríguez qui a touché la barre, puis de Lanús avec des frappes lointaines de Pepo De La Vega.

En deuxième période, on a vu quelques autres occasions, mais le score ne bougera pas, et plus le temps passait, plus c’était difficile pour les joueurs dont le rendement a été affecté par les hautes températures.

Rosario Central – Unión 0-4

Lors d’un match qui s’est également joué sous une chaleur intense, Rosario Central a reçu Unión de Santa Fe dans le Gigante de Arroyito. Il n’aura fallu attendre que 12 minutes de jeu pour voir le Tatengue » ouvrir le score grâce à un but de Mauro Pittón. À la 24e minute, Damián Martínez inscrira le but du 2-0, qui donnera de la tranquilité à l’équipe de Santa Fe.

En deuxième mi-temps, Franco Fragapane (59′) puis Martínez (84′) complèteront le résultat. Avec ce résultat, Unión rejoint le peloton de tête derrière le Racing, avec 15 points, tandis que Rosario enchaine son quatrième match sans victoire (trois défaites et un nul).

Talleres – Belgrano 3-0

Talleres s’est imposé face à Belgrano sur le score de 3-0 lors du clásico cordobés qui s’est déroulé dans une ambiance de folie. Juan Ramírez a ouvert le score sur penalty juste avant la mi-temps, puis Nahuel Bustos (48′ et 50′) a inscrit un doublé en l’espace de deux minutes. Ainsi, juste avant la mi-temps, l’arbitre a signalé le point de penalty suite à une faute de Rigamonti sur Ramírez dans la surface, qui a permis à Talleres de prendre l’avantage et de contrecarrer les plans de Belgrano.

Avec ce but d’avance, on a assisté à une toute autre physionomie du match en deuxième période, où on n’a plus vu que les joueurs de la T. Seulement 3 minutes après la reprise, Nahuel Bustos a envoyé un missile qui est venu se loger dans la lucarne, puis deux minutes plus tard, l’attaquant a inscrit le but du 3-0. Après cela, plus grand chose, le spectacle se trouvait plutôt en tribune où les hinchas faisaient la fête, y compris ceux de Belgrano, qui malgré le score ont montré comment des supporters doivent se comporter.

Racing Club – Boca Juniors 2-2

On a assisté à un partidazo entre le Racing et Boca Juniors dans le Cilindro de Avellaneda, avec des buts et un retournement de situation. En effet, alors que les joueurs de la Academia menaient 2-0 grâce à des buts de Lisandro López, les Xeneizes ont su trouver les ressources pour revenir au score en toute fin de match, tout d’abord grâce à une réduction du score de Ramón Ábila à la 82e minute de jeu, puis grâce à un but de Villa sur une passe de Wanchope.

Avec ce résultat, l’équipe d’Eduardo Coudet conserve sa première place avec 20 points, devant l’Atlético Tucumán, Unión et Aldosivi qui en comptent 15, alors que Boca pointe juste derrière avec 14 points.

Tigre – Estudiantes 1-0

Estudiantes s’est incliné sur la pelouse de Tigre 1-0 à cause d’un but contre son camps du malheureux Facundo Sánchez (49′). Ce résultat donne un petit bol d’air à Tigre dans la course au maintient, et au contraire enfonce un peu plus Estudiantes qui pointe à la 23e place du classement (avec 2 matchs en retard).

Le début de match était plutôt favorable à Tigre, qui a eu des occasions claires de marquer dans les 10 premières minutes de jeu, mais Estudiantes s’est reveillé principalement grâce à Matías Pellegrini qui a réalisé une belle prestation. En deuxième période, l’équipe locale a profité de l’erreur de Facundo Sánchez pour ouvrir le score. Le défenseur a essayé de protéger la balle sur une balle aérienne, mais elle a fini par lui rebondir dessus et rentrer dans le but. Une erreur assez difficile à expliquer. Ensuite, Tigre a bien défendu et le score ne bougera plus. 1-0 score final.

Colón – Newell’s Old Boys 1-0

Colón s’est imposé contre Newell’s 1-0 à Santa Fe. L’unique but de la rencontre a été inscrit par Tomás Chancalay (36′). Avec cette victoire, « el Sabalera » compte désormais 9 points, tandis que « la Lepra » a atteint la triste marque des 16 matchs sans gagner en dehors de Rosario. À noter l’expulsion de Gonzalo Escobar côté Colón en fin de rencontre.

Le but a été inscrit alors qu’aucune équipe n’avait clairement l’avantage sur l’autre. Un centre et une mauvaise appréciation du défenseur ont permis à Tomás Chancalay de se retrouver seul avec la balle dans les pieds et d’avoir tout le temps nécessaire pour fixer le gardien et la mettre au fond des filets, ne laissant aucune chance au gardien Alan Aguerre. Newell’s a ensuite poussé pour égaliser, et malgré la bonne entrée en jeu de Mauro Formica et un bon match de Joel Amoroso, le score ne bougera plus. Tout s’est joué sur l’efficacité des attaquants, et à ce petit jeu là, Colón s’est montré plus froid devant le but.

River Plate – Defensa y Justicia 0-1

Match reporté car River jouait en Copa Argentina contre Sarmiento de Resistencia, la rencontre s’est finalement disputée le 19 janvier 2019. L’équipe de Sebastián Beccacece a été supérieure tout au long de la rencontre grâce notamment à Leonel Miranda qui contrôlait le jeu depuis le milieu de terrain. Le seul but du match a été marqué par Matías Rojas (24′) sur coup franc.

Résumé du match de Copa Argentina River Plate -Sarmiento (R)

Les Millonarios se sont imposés 3-1 grâce à un doublé de Quintero et un but de Borré. Silba a inscrit le but du club de la province de Chaco. Avec cette victoire, River s’est qualifié pour les demi-finales de la compétition et affrontera le vainqueur du match entre Newell’s et Rosario Central.

Huracán – Argentinos Juniors 0-0

Lors de ce match reporté, joué finalement le 13 décembre, Huracán et Argentinos ont livré un match ennuyant au Parque Patricios. Sous la pluie, lors d’une soirée orageuse, les deux équipes n’ont pas réussi à faire la différence, bien que ce point du match nul soit plus favorable à l’équipe de La Paternal. Les figures de la rencontre : les gardiens des deux équipes.

Tous les buts de cette 8e journée de Superliga

Les plus beaux arrêts des gardiens

A lire aussi :

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici