After chèvre : the GOAT is back !

0
64
La chèvre au Parc des Princes

Quand c’est trop c’est trop ! La remontada contre le Barça, je n’ai rien dit. La remontada contre Manchester United, j’ai laissé passer. La défaite contre Rennes (une équipe de losers) en finale de Coupe de France, bon la sauce commençait à monter. Mais là, une défaite contre Montpellier lors d’un match commenté par Pierre Ménès, cinq après mon dernier after chèvre, il était temps de sortir de la bergerie.

En cinq ans, il s’en est passé des choses ! Des changements d’entraîneurs, des joueurs qui ont quitté le club, d’autres qui sont arrivés. Lors de mon dernier article, on avait une attaque Ibrahimovic – Cavani – Lavezzi, depuis c’est vrai qu’on a acheté Neymar et Mbappé, mais moi je retiens surtout qu’on a recruté Choupo-Moting. Je ne veux pas tirer sur l’ambulance, mais je n’avais rien vu de tel depuis Francis Llacer. On s’est aussi débarrassé de Serge Aurier, pour le remplacer par Meunier a.k.a la victime belge.

Non mais sérieusement, il y a cinq ans, l’équipe était quand même sacrément plus couillue ! C’est vrai qu’on a toujours été une équipe de poissard, avec par exemple l’élimination contre Chelsea en 2014 sur un but de Demba Ba, qui a ensuite disparu de la circulation, mais on avait une équipe d’homme !

Entre Aurier qui insultait de fiotte son coach Laurent Blanc, Lavezzi qui se mettait des cuites tous les week-ends et dont des photos intimes avec sa femme avaient fuitées (si vous les voulez, je les ai retrouvées héhé), Zlatan que l’on n’a pas besoin de présenter, ça nous changeait des Rabiot, Meunier et compagnie.

On peut aussi parler des titis parisiens. A l’époque on avait Sakho ! Désormais c’est Maestro CSC et Nkuncouille. Avouez que quand vous avez vu qu’il allait tirer le penalty, vous saviez tous qu’il allait rater.

Pour en revenir au match du jour, contre Montpellier, on perd en se prenant un but d’Andy Delort, alias le gitan algérien (Fatos dédicace à ton reufton). On avait tout pour faire un saison record, mais pour Tuchel c’est la malédiction allemande en France… Ils commencent fort mais ils ne finissent pas travail (je suis pas sûr de cette blague).

Enfin bref, il faut espérer qu’Apero Henrique lâche sa bouteille de Porto et commence à recruter correctement. En même temps il faut se dire qu’on l’a bien cherché… On a des arabes et un Portugais à la tête du club, faut pas s’étonner que ça soit le bordel.

A très vite pour un nouvel After chèvre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici