Chili – Campeonato PlanVital 2021 : retour sur la journée 5

1
126
Journée 5 du championnat du Chili 2021
Source : Colo-Colo

Certaines équipes commencent à se détacher, et on a quelques surprises. Alors que des dynamiques se mettent en place, cette journée était attendue pour LE match du football chilien. Le Superclásico entre Colo-Colo et la Universidad de Chile… qui n’aura pas vraiment tenu toutes ses promesses.

Tous les résumés de la 5e journée du Championnat du Chili 2021

Curicó Unido 1-1 Everton Viña Del Mar

Curicó a été bien bousculé dans ce match d’ouverture. Complètement dominés, les hommes de Palermo sont menés à la mi-temps. Le score de 0-1 reflète alors peu la physionomie d’une rencontre où Everton aura eu beaucoup d’occasions. Mais à ne pas savoir tuer un match, on le paye. Une très belle égalisation de Parra à la 54e relance alors totalement les locaux. Le match sera alors plus équilibré et finira par se neutraliser.

Deportes Antofagasta 2-1 Cobresal

Les Pumas reviennent bien. Après leur match impressionnant en ouverture contre Palestino, ils n’avaient plus accroché de victoire. C’est chose faite cette fois contre Cobresal. Ce match aura été mouvementé. Penalty raté de Cobresal à la 31e, ouverture du score dans les cinq minutes qui suivent. Égalisation de Salinas à l’heure de jeu. Et enfin penalty transformé à la 95e minute par le vénézuélien Bello, intenable en ce début de saison. À noter un grand match des deux gardiens.

La Serena 0-0 Unión Española

La Unión n’y arrive toujours pas… Contre un adversaire pourtant plus faible sur le papier, les Hispanos n’ont pu faire mieux qu’un triste 0-0. Pire, la UE a même semblé parfois dominée… Bref, Pellicer n’arrive pas à mettre une patte à cette équipe qui semble, plus que jamais, orpheline du départ de Carlos Palacios au Brésil.

CD O’Higgins 1-0 Unión La Calera

C’était le match des outsiders, et le duel a été très équilibré. Malgré une nette domination (et un Valdivia qui, décidément, ne vieillira jamais), La Calera va tomber, faute d’une terrible inefficacité offensive (16 tirs, seulement 5 cadrés). Cerise sur le gâteau de la malchance (si cette expression existe), le ballon de but de Larrondo pour O’Higgins passe entre les jambes, non pas de un, ni de deux, mais de trois défenseurs !

Santiago Wanderers 1-2 Ñublense

Les semaines se suivent et se ressemblent tristement pour Wanderers… Bons derniers, les footballers de Valparaíso enchaînent une quatrième défaite d’affilée, et cette fois-ci contre un promu. Une terrible erreur d’anticipation dont profite Guerra pour inscrire un beau but du pied gauche (0-1) dès le début de la rencontre. Mais Wanderers va égaliser très vite sur un ballon mal dégagé dans la surface de réparation. Les locaux pousseront tout le match avant de concéder un penalty (sévère) à un quart d’heure de la fin. Cruel.

Colo-Colo 1-0 Universidad de Chile

Je risque d’être (forcément) un peu plus long sur celui-ci. Dire que le match était très attendu est un doux euphémisme. La dernière victoire de la U dans un Superclásico remonte à 2013, et la dernière victoire au Monumental David Arrellano en … 2006. Les deux équipes arrivaient au match avec des doutes mais surtout des pressions différentes. Celle de la U était plus forte, avec un Dudamel contesté et qui commence à se faire quelques ennemis auprès des supporters. Quand à Colo-Colo, gagner était obligatoire pour les raisons d’invincibilité évoquées ci-dessus, mais aussi pour rester aux contact des équipes de tête.

Pourtant, en première mi-temps, les deux équipes n’ont pas vraiment donné l’impression de vouloir prendre un avantage numérique, tant cette période a ressemblé à du catch… Cinq cartons jaunes pour quatre tirs au total, qui plus est avec quelques « jaunes orangés », notamment Gutiérrez côté U après une belle semelle. Après la pause les dynamiques vont changer. La U va bien rentrer dans cette période puis complètement s’effondrer.

Au duel des entraîneurs, Quinteros prendra le dessus sur Dudamel, faisant LE bon changement au bon moment avec la rentrée d’Ignacio Jara. Et c’est dans ce temps fort que le Cacique va marquer le seul but du match par l’intermédiaire de l’argentin Leo Gil, qui confirme être une excellente recrue. Derrière, Brayan Cortés sortira un gros match pour tenir le score.

Un clásico de plus pour Colo-Colo qui fait une très bonne opération comptable. Seule grosse ombre au tableau, le carton rouge reçu par Gabriel Suazo en fin de match après un vilain coup de coude.

Audax Italiano 1-0 Melipilla

Malgré de beaux problèmes posés, Melipilla ne tiendra pas le coup face à des Itálicos qui sont l’une des bonnes surprises de ce début de saison. En jouant haut, avec des individualités vraiment étonnantes tant elles paraissent à l’aise techniquement, Audax va marquer au quart d’heure de jeu avec une belle frappe enroulée pied gauche de Àlvarez.

Si le rythme du match a ensuite été en « montagne russes » (chaque équipe a eu des temps forts), le score n’évoluera pas. Audax est seul leader du classement, avec tout de même un match d’avance sur la Universidad Católica.

(PS : Le match entre Palestino et Huachipato a été suspendu, car les deux équipes ont fait savoir à l’ANFP que, jouant toutes les deux la Sudamericana, le calendrier ne leur permettait pas de jouer pleinement cette rencontre. Il sera reporté à une date qui nous est pour l’instant encore inconnue).

Le classement du championnat chilien à la fin de la 5e journée

A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici