Résumé des huitièmes de finale de Libertadores

0
189

Santos éliminé sur tapis vert face à Indepediente, Grêmio immortel, qualification surprise de Colo Colo, voici le résumé des huitièmes de finale de Copa Libertadores !

Récapitulatif des huitièmes de finale de Libertadores

Santos – Independiente 0-0 (0-3)

Malgré un match nul et vierge entre Santos et Independiente à l’aller comme au retour, Santos a été éliminé suite à une décision de la Conmebol qui a décidé de punir le club brésilien pour avoir fait jouer Carlos Sánchez, qui devait purger un match de suspension suite à une expulsion qui avait eu lieu en 2015 alors qu’il jouait sous les couleurs de River Plate. L’arbitre a été contraint de mettre un terme à la rencontre avant la fin du temps réglementaire afin d’assurer la sécurité des joueurs, face aux supporters qui lançaient des projectiles et tentaient d’envahir la pelouse.

Pour en savoir plus : Pétards, incidents, la polémique qualification de l’Independiente

Grêmio – Estudiantes 2-1 (3-3) Pen : 5-3

Après avoir perdu sur le score de deux buts à un en Argentine, le vainqueur en titre de la Libertadores, Grêmio s’est imposé sur le même score grâce à un but de la tête de Alisson dans les arrêts de jeu de la partie. Son surnom d’immortel a alors pris tout son sens. S’en est suivi une séance de tirs au but lors de laquelle les Brésiliens ont été intraitables en transformant les cinq.

Atlético Nacional – Atlético Tucumán 1-0 (1-2)

Le double vainqueur de la Libertadores, l’Atlético Nacional, club colombien de Medellin s’est imposé sur  le score de 1 but à 0 grâce à un but de Omar Duarte mais cela n’aura pas été suffisant pour éliminer le CAT, qui a su résister et conserver son but d’avance. Tucumán rejoint alors Grêmio qu’il affrontera en quart de finale.

River Plate – Racing Club 3-0 (3-0)

Alors qu’en championnat River reste sur trois matchs nuls sur le score de 0-0, qui viennent s’ajouter au 0-0 du match aller, on pouvait imaginer le Racing favori pour se qualifier, lui qui compte deux victoires et un nul en championnat avec 7 buts marqués contre seulement 2 encaissés. Mais comme dirait un certain C.Ronaldo, les buts, c’est comme le ketchup, une fois qu’arrive le premier, ensuite ça déroule. Poussé par un stade plein, et une ambiance de folie, les Millionarios ont vite pris l’avantage dès la 11e minute de jeu avec un but de Pratto suite à une belle action collective. Le deuxième but n’a pas tardé, suite à une erreur du Racing qui a bêtement perdu le ballon lors d’une combinaison complètement manquée. Puis River a mis le coup de grâce en fin de rencontre. 3-0 score final.

À noter les expulsions d’Enzo Pérez et de Centurion (ex Boca Juniors) qui en sont venus aux mains suite à une provocation du joueur de River lorsqu’il célébrait le but.

Corinthians – Colo Colo 2-1 (2-2)

Malgré une victoire 2-1 contre Colo Colo, il a manqué un but au Timão pour se qualifier. En effet, le club chilien a bénéficié de la règle du but marqué à l’extérieur. Jadson a ouvert le score sur penalty à la 17e minute de jeu, mais Lucas Barrios (qui a remporté la compétition la saison dernière avec Grêmio) a égalisé pour les Chiliens. Roger a ensuite redonné l’avantage au club Paulista mais cela n’aura pas été suffisant. Corinthians est ainsi éliminé pour la huitième fois lors des neufs dernières participation à ce stade de la compétition. On n’aura donc pas droit à un derby contre Palmeiras en quart de finale.

Cruzeiro – Flamengo 0-1 (2-1)

Battre Cruzeiro en plein Mineirão, 1 but à 0, n’aura pas été suffisant pour que Flamengo se qualifie pour les quarts de finale de Libertadores. La défaite 2-0 lors du match aller au Maracana leur aura coûté cher. L’unique but de la partie a été inscrit par le défenseur Léo Duarte.

Libertad – Boca Juniors 2-4 (2-6)

Boca Juniors a confirmé sa bonne prestation du match aller en l’emportant cette fois-ci sur le score de 4 buts à 2. Oscar Cardozo a inscrit un doublé pour le club paraguayen, mais ce Boca était trop fort, accompagné par des supporters qui ont fait le déplacement en masse, le club porteño a inscrit 4 buts par l’intermédiaire de ses attaquants Pavón, Zarate, Tevez et Cardona.

Palmeiras – Cerro Porteño 0-1 (2-1)

Malgré un début de match catastrophique, avec l’expulsion de Felipe Melo dès la 3e minute de jeu pour un mauvais geste, le club brésilien s’est qualifié pour les quarts de finale grâce à sa victoire au match aller 2-0. Le geste du milieu de terrain brésilien, coutumier du fait, aurait pu coûter très cher à son club.

Les matchs des quarts de finale

Independiente – River Plate

Atlético Tucumán – Grêmio

Colo Colo – Palmeiras

Cruzeiro -Boca Juniors

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici