Pétards, incidents, la polémique qualification de l’Independiente

1
252

Santos a fait match nul 0-0 face à l’Independiente dans la nuit de mardi au stade Pacaembu et a été éliminé de la Copa Libertadores en huitième de finale.

Santos-Independiente : une fin de match perturbée

Après que les supporters du Peixe aient commencé à lancer des pétards et des fumigènes sur le terrain, l’arbitre chilien Julian Bascuñan a mis un terme à la rencontre à la 87e minute de jeu, pour manque de sécurité. Le match aller s’était déjà terminé sur un score nul et vierge à Avellaneda, ce qui aurait dû conduire les deux équipes aux tirs au but, mais juste avant le match retour, la Conmebol a décidé de punir Santos et de faire gagner Independiente sur tapis vert 3-0.

Une défaite sur tapis vert

En effet, dans la matinée de mardi, la Conmebol a annoncé la punition du club brésilien, pour avoir fait jouer Carlos Sánchez de façon irrégulière lors du match en Argentine. Alors qu’il jouait encore à River Plate, le milieu de terrain Uruguayen s’était fait expulsé lors de sa dernière participation en Libertadores, en 2015, du coup il devait purger son match de suspension.

Le club Santiste va maintenant tenter de faire appel de cette decision auprès de la TAS (Tribunal Arbitral du Sport), en Suisse.

Des scènes lamentables

Des supporters de Santos, en colère contre la Conmebol, n’ont pas attendu la fin du match pour entrer en confrontation avec la police. A la 82e minute de jeu, des alvinegros ont lancé des pétards en direction du banc des remplaçants de l’Independiente. Le match a été arrêté, puis des supporters ont commencé à vouloir enfoncer la porte qui donnait accès au terrain. L’arbitre s’est alors vu contraint de mettre un terme au match après que certains d’entre eux aient réussi à envahir la pelouse. De nombreux sièges ont également été cassé par les Santistes.

Le résumé du match en vidéo

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici