Chili – Campeonato PlanVital 2021 : retour sur la journée 4

1
221
Journée 4 du championnat du Chili 2021

Alors que la journée précédente avait été plutôt turbulente pour les ténors, il était urgent pour ces derniers de se ressaisir. D’autant plus que cette semaine est tout autant celle du début des compétitions internationales, comme celle d’un Súperclásico à suivre dimanche.

Tous les résumés de la 4e journée du Championnat du Chili 2021

CD Melipilla 0-1 Palestino

Palestino prend 3 points importants contre le promu Melipilla, mais ça n’aura pas été de tout repos. L’équipe de Juan José Sierra est encore trop déséquilibrée, friable défensivement. Heureusement pour eux, Melipilla a fait preuve d’une grande maladresse devant le but pendant toute la rencontre. La chance a aussi sourit aux Árabes avec un double poteau de Melipilla à 10 minutes de la fin !

Mais Palestino tient et empoche (enfin) sa première victoire de la saison. Chose amusante sur le but, le « Nooooo » crié par Gonzalo Sosa, gardien de Melipilla, pris à contre-pied sur une reprise manquant pourtant de puissance de la part de Sánchez Soteldo.

CD Huachipato 5-3 Ñublense

Nous avions pu voir la semaine dernière à quel point le promu Ñublense allait être une équipe plus difficile à manœuvrer que l’on aurait pu le croire. Ils avaient écrasé la concurrence en Primera B l’année dernière en marquant énormément, ils sont bien partis pour marquer de nombreux buts en Primera cette saison.

Alors que Huachipato était plutôt bien rentrée dans son match, Ñublense obtient un penalty, transformé par Roberto Gutiérrez, puis le même Gutiérrez marque un second but trente secondes plus tard sur une action discutable, avec un possible hors-jeu de position de Mateos. Mais le but est validé et Ñublense mène alors 0-2. On ne le sait pas encore, mais c’est juste le début d’un match de fou.

Huachipato revient juste avant la mi-temps avec un golazo de Maximiliano Rodríguez. Puis, après l’heure de jeu, Huachipato renverse totalement la situation en égalisant sur penalty puis en prenant l’avantage avec un deuxième but de la tête de Rodríguez. 3-2, puis 3-3 à un quart d’heure de la fin avec l’égalisation de Mateos.

On pense alors que le nul va être logique, mais Huachipato reprend l’avantage avec un nouveau but de la tête de Cris Martínez. Et à la 86e minute, Brayan Palmezano enterre les espoirs de Ñublense. Match spectaculaire avec un Huachipato clinique et un Ñublense très séduisant mais qui devra corriger quelques erreurs dans les duels aériens pour être plus performants.

Universidad Católica 2-1 Curicó Unido

Après sa défaite du week-end dernier, la Católica de Poyet s’est bien rattrapée. Même si ce n’est pas encore brillant dans le jeu proposé, cette équipe montre quand même qu’elle est bien au dessus des autres.

Curicó n’a pas démérité, aurait pu ouvrir le score dès la deuxième minute, mais le beau but de Oyarzo a été annulé pour un court hors-jeu. Dès lors, la Católica prend le contrôle du match. Passe lumineuse Aued pour Buonanotte qui marque le 1-0, puis très belle action collective conclue par Fuenzalida pour le 2-0. En deuxième mi-temps, Banegas redonnera espoir aux siens après un ballon mal capté par Dituro, et sera tout proche d’égaliser en touchant la barre à la 89e minute de jeu. Mais la Católica tient sa victoire et va pouvoir préparer sereinement son entrée dans la Libertadores.

CD O’Higgins 0-0 La Serena

Malgré un penalty raté pour O’Higgins et Suazo qui aurait pu offrir la victoire à La Serena en fin de match, on s’est quand même assez ennuyé. Match très (trop) équilibré avec deux blocs se neutralisant l’un l’autre. Bref, pas grand-chose à retenir.

Unión La Calera 1-1 Audax Italiano

Le leader recevait son dauphin dans l’un des deux grands rendez-vous du week-end ! L’expression « chaque équipe a eu sa mi-temps » est un peu cliché mais est quand même ici représentative de la physionomie.

En effet, La Calera est très vite rentrée dans le match en marquant par l’intermédiaire de Rivero. Puis, Vilches était à quelques centimètres de marquer LE but du week-end, mais sa reprise du gauche se fracasse sur la transversale. Audax était totalement étouffé mais tiendra bon jusqu’à la mi-temps.

La deuxième mi-temps sera l’exact opposée de la première. Une prise de balle manquée puis l’égalisation de Audax à la 66e , et une Unión qui va tirer la langue jusqu’à la fin. Un point de « sauvé » pour les deux équipes, qui laissent donc le trône à la Católica pour l’instant.

Cobresal 2-1 Santiago Wanderers

Dans la chaleur de l’Atacama, Cobresal est venu à bout de Santiago Wanderers. Un match bien contrôlé, et qui aurait pu être gagné plus largement tant Cobresal a eu des situations importantes. Un très beau but de Medel à l’heure de jeu aurait pu tout de même relancer les Wanderers, mais rien n’y fera et l’on sera plus proche du 3-1 que du 2-2.

Cobresal gagne son premier match de la saison, en revanche c’est la troisième défaite en trois matchs pour Santiago Wanderers…

Everton Viña del Mar 0-2 Colo-Colo

Colo-Colo devait se rattraper avec sa défaite la semaine dernière. Privé de Zaldivia, el Cacique a fait le travail à Viña del Mar. Costa aurait dû ouvrir le score à la 18e minute mais rate le but vide dans une action improbable ! Le salut viendra en deuxième mi-temps. Un penalty transformé par Ivan Morales, puis le deuxième but marqué par Costa dix minutes plus tard sur une passe de Ivan Morales, homme du match. Everton aura manqué de réalisme à l’image de Waterman. Colo-Colo monte à la 4e place du classement.

Universidad de Chile 2-1 Unión Española

C’était la grosse affiche du week-end, et elle aura tenu toute ses promesses. Dans une rencontre mouvementée, c’est la U qui vient à bout des Hispanos.

Pourtant, la UE aurait pu ouvrir du score après une frappe folle de Cristian Palacios à 35 mètres du but de De Paul. La Española touchera la barre à la 24e minute. Mais la U menée par un grand Marcelo Cañete, véritable métronome, prendra par la suite le contrôle du match en deuxième mi-temps.

Larrivey en renard des surfaces à la 52e donnait l’avantage au Romántico Viajero. Malgré l’égalisation de Gómez, Cañete allait redonner l’avantage définitif aux « locaux » (NDL : le match ne se jouait pas à l’Estadio Nacional, réquisitionné par le gouvernement chilien pour la campagne de vaccination) avec un énorme bombazo ! Sans aucun doute le but du week-end par l’homme du week-end !

La U de Dudamel accroche 3 points importants. En revanche, la situation est critique à la Unión Española. Trois défaites d’affilées et un Jorge Pellicer sous pression qui avouera en conférence de presse que ces mauvais résultats sont « sa faute ». Affaire à suivre.

Le classement du championnat chilien à la fin de la 4e journée

Le classement du championnat du Chili 2021 à la 4e journée

A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici