Newell’s-Central : le clásico rosarino en chiffres

5
71
Source : courtesy: Prensa Rosario Central
Mario Alberto Kempes de Rosario Central qui marque contre Newell's Old Boys

Moins connu internationalement que le superclásico entre Boca et River, le clásico entre Rosario Central et Newell’s Old Boys fait pourtant partie des plus grandes rivalités dans le monde du football, avec ces deux clubs qui divisent littéralement la ville en deux : quiconque se rend à Rosario, dans la province de Santa Fe peut s’apercevoir qu’il existe un Rosario Canalla et un autre Leprosa. Le premier duel entre les deux clubs a eu lieu il y a plus de 100 ans de cela, le 18 juin 1905, lorsque le football était encore amateur. Depuis, il s’est disputé à tous les niveaux : en tournois régionaux, en championnats AFA, en coupes nationales et internationales et en matchs amicaux.

Voici quelques curiosités et les données les plus marquantes d’une rencontre qui maintient la ville de Rosario en suspens avant chaque confrontation.

Quelques curiosités sur le clásico rosarino

Le premier clásico s’est disputé le 18 juin 1905 pour la Copa Pinasco, durant l’ère amateur. Newell’s a remporté le match sur le score de 1-0 grâce à un but inscrit par Faustino González.

Newell’s Old Boys en 1939

Central et Newell’s se sont affrontés pour la première fois en professionnel en 1939, lors de la 14e journée du championnat de la Asociación del Fútbol Argentino. Le match s’est terminé sur un match nul 1-1, avec des buts marqués par Ángel Perucca pour el rojinegro et par Alejandrino Barrios pour el canalla.

Rosario Central en 1939

Les deux équipes se sont affrontées lors de finales à 4 reprises : Campeonato de Primera División de Rosario 1919, Copa Estímulo 1925, Campeonato de Primera División de Rosario 1928 et lors du Torneo Preparación 1936.

Lors du dernier clásico en date, pour la 18e journée de Superliga, les deux équipes se sont quittées sur un résultat nul 0-0.

Les joueurs qui ont les plus joué cette rencontre sont Jorge José González (Central, 45 matchs), Aurelio José Pascuttini (Central, 38) et Daniel Pedro Killer (37, avec les deux équipes).

Jorge José González (en haut à droite sur la photo)

En plus de Daniel Killer, seulement 11 autres joueurs ont joué pour les deux clubs, dont son frère Mario Killer, Oscar Coullery, Sergio Apolo Robles et Juan Carlos Delménico. Sur les 12, seuls 4 sont passés directement d’une équipe à l’autre : Miguel La Rosa (Central de 1948 à 1959 y Newell’s en 1960), Ricardo Giménez (passé par deux fois à Rosario Central : 56/59 et 61/65 et Newell’s en 1966), Rolando Pierucci (Central en 1970/71 et Newell’s en 1971/73) et Sergio Robles (Newell’s de 74 à 79, Central en 82 et retour à Newell’s en 83). A titre de comparaison, 99 joueurs ont joué pour Boca et River.

Juan Carlos Delménico est le dernier joueur à avoir joué pour les deux clubs, ce qui montre bien la rivalité qui existe entre Canallas et Leprosos. Il avait débuté à Newell’s en 71 où il a joué jusqu’en 73, puis il a fait ne pige à Central en 1984. Cela fait donc 35 ans qu’il n’y a plus de joueurs à avoir joué pour les deux équipes de Rosario.

Données favorables à Newell’s Old Boys

Hinchas de Newell’s Old Boys
  • Plus large victoire : 7-0, en Copa Nicolas Vila, en 1912.
  • Joueur qui a joué le plus de clásicos : Santiago Santamaría et Mario Zanabria, avec 31 clásicos disputés sous les couleurs de Newell’s.
  • Meilleur buteur lors des clásicos : Manuel González avec ses 30 buts marqués, dont neuf à partir du début du professionnalisme.
  • Victoires consécutives : 10, entre 1909 et 1912.
  • Le clásico qui a marqué les esprits des hinchas de Newell’s : en 1974, mené 0-2, Newell’s est revenu au score 2-2 et s’est sacré champion du Campeonato Metropolitano lors de cette même journée.

Données favorables à Rosario Central

Hinchas de Rosario Central
  • Plus large victoire : 9-0, en Copa Nicolas Vila, en 1917.
  • Joueur qui a joué le plus de clásicos pour Central : Jorge José González, avec 45 clásicos disputés
  • Meilleur buteur lors des clásicos : Harry Hayes, avec ses 24 buts marqués. L’actuel entraîneur, Edgardo Bauza est le meilleur buteur de l’ère professionnelle avec 9 buts inscrits.
  • Victoires consécutives : 11, entre 1914 et 1918.
  • Le clásico qui a marqué les esprits des hinchas de Central : en 1971, Rosario Central s’est imposé 1-0 au Monumental grâce au but d’Aldo Pedro Poy d’une belle tête plongeante, qui a permis à son équipe de remporter la finale et de devenir le premier champion qui n’appartient pas à Buenos Aires a remporter un championnat de première division organisé par la AFA.
  • Le Campeonato de primera división de Rosario 1919 et 1928, et le torneo Preparación 1936 ont été les grandes finales gagnées face à Newell’s.

Quelques chiffres sur le clásico rosarino

De la tension lors du clasico Rosarino

Historique général en matchs officiels

De 1905 à aujourd’hui, les deux clubs les plus importants de Rosario se sont affrontés à 268 reprises lors de rencontres à points. Les Canallas ont l’avantage avec 16 victoires de plus que la Lepra, même si le résultat le plus fréquent est le match nul.

  • Total : 268
  • Victoires de Rosario Central : 92
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 75
  • Matchs nuls : 101

Historique en championnat national

Les premiers duels entre el Canalla et la Lepra ont eu lieu en Liga Rosarina, jusqu’à ce que les deux équipes intègrent les tournois organisés par la AFA en 1939. Régionalement, ils se sont affrontés 80 fois, dont 55 durant la période amateur (Central a gagné 21 fois, Newell’s 22, et il y a eu 12 matchs nuls) et 25 en professionnel (10 victoires canallas, 8 leprosas et 7 nuls). Nationalement, il y a eu 170 confrontations avec Central qui compte un avantage de 10 victoires.

Liga Rosarina

  • Total : 80
  • Victoires de Rosario Central : 31
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 30
  • Matchs nuls : 19

AFA

  • Total : 171
  • Victoires de Rosario Central : 53
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 43
  • Matchs nuls : 75

Total

  • Total : 251
  • Victoires de Rosario Central : 84
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 73
  • Matchs nuls : 94

Historique en compétitions internationales

La Lepra et el Canalla se sont croisés à deux reprises en compétitions internationales : une fois lors de la Copa Libertadores 1975, lors de laquelle ils ont joué trois matchs (deux nuls et une victoire de Central), et une autre fois en 16e de finale de la Copa Sudamericana 2005, au terme duquel Central s’est qualifié après une victoire et un nul.

  • Total : 5
  • Victoires de Rosario Central : 2
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 0
  • Matchs nuls : 3

Historique en Coupe nationale

En plus de la récente confrontation en Copa Argentina 2018, Central et Newell’s s’étaient déjà retrouvés lors des deux premières éditions de la compétition en 1969 et 1970, mais également lors des Copas Beccar Varela en 1933, Copas de Competencia 1946 et 1948 et la Copa Centenario de AFA 1993. Ils se sont également affrontés en 2016, en Copa Santa Fe, un tournoi officiel organisé par la Federación Santafesina de Fútbol.

  • Total : 12
  • Victoires de Rosario Central : 6
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 2
  • Matchs nuls : 4

Historique en matchs amicaux

Cette section, des matchs amicaux, est la seule pour laquelle Newell’s a l’avantage sur Central, avec 7 victoires de plus que son rival. La particularité est que la Lepra et el Canalla ne disputent plus de matchs amicaux depuis 2000. En 2013, il y a eu une tentative d’en disputer deux qui ont dû être annulés pour des faits de violence.

  • Total : 78
  • Victoires de Rosario Central : 25
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 32
  • Matchs nuls : 21

Historique global (inclus les matchs amicaux)

Si on prend en compte les 346 matchs qu’ont disputés Central et Newell’s au cours de l’histoire, officiels ou pas, l’avantage de el Canalla est considérable : 10 victoires de différences sur la Lepra. Dans tous les cas, le résultat le plus fréquent reste les matchs nuls.

  • Total : 346
  • Victoires de Rosario Central : 117
  • Victoires de Newell’s Old Boys : 107
  • Matchs nuls : 122

A lire aussi :

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici