Chili – Campeonato PlanVital 2021 : retour sur la journée 6

1
163
Journée 6 du championnat du Chili 2021

Rarement l’expression « David contre Goliath » aura pris autant de sens que lors de cette journée. Les amateurs de paris auront peut-être terminé ruinés, mais les amateurs de surprises dans le football, eux, se seront régalés !

Tous les résumés de la 6e journée du Championnat du Chili 2021

Everton Viña Del Mar 0-4 Deportes La Serena

Cette première rencontre du Vendredi soir allait donner le ton d’une journée pas vraiment comme les autres. Alors qu’Everton avait toutes les cartes en main pour revenir dans la première moitié du classement, les Auriazules ce sont « suicidés » dans une première mi-temps cauchemardesque ! Trois cartons rouges en dix minutes, il n’en fallait pas plus à une équipe de La Serena, bien en jambes, pour s’amuser sur la pelouse du Sausalito. Résultat, un 0-4 sans bavure avec notamment un gros match des vétérans Matías Fernández et Humberto Suazo.

Unión La Calera 2-1 CD Antofagasta

Cementeros contre Pumas, c’était l’une des très belles affiches de cette journée. Surpris le week-end précédent, La Calera s’est cette fois bien repris face à Antofagasta. Menés au score, les locaux vont renverser la situation, égalisant cinq minutes après l’ouverture du score, puis prenant l’avantage à la 49e minute grâce à un beau but de Vilches. Bon match encore une fois de Jorge Valdivia, qui semble avoir retrouvé des jambes après son retour fantomatique à Colo-Colo l’année dernière.

Unión Española 1-1 Audax Italiano

Derrière le Superclásico ou le Clásico Universitario, le Chili recèle de duels passionnants. Le Clásico de Colonias en fait tout à fait partie. Les deux équipes arrivaient à ce match avec des parcours bien différents. Audax lutte pour le podium, la Española pour ne pas s’embourber dans le fond du classement.

Qu’on se le dise, ce match n’aura pas été le Clásico du Siècle. Audax a dominé, mais la UE a su faire preuve de ténacité et de valeur pour finalement égaliser dans les arrêts de jeux par l’intermédiaire de Galdames. Un point de sauvé, mais surtout un état d’esprit plus positif, dont les Hispanos auront besoin.

Ñublense 5-1 Colo-Colo

Si vous êtes un minimum connaisseur du football chilien, ce score peut vous paraître effarant. Même si cette claque reste une surprise, le crash de Colo-Colo à Chillán était, malheureusement, en partie prévisible. Dans la semaine, on apprend qu’une quinzaine de joueurs (dont des titulaires indiscutables, Brayan Cortés, Maximiliano Falcón, …) sont positifs au coronavirus. En plus du carton rouge du capitaine Gabriel Suazo reçu lors du Superclásico, Colo-Colo arrive donc chez le promu Ñublense avec un groupe décimé.

Au final, 8 des 11 titulaires (Julio Fierro, Nicolás Garrido, Bruno Gutiérrez, Vicente Pizarro, Jordhy Thompson, Lucas Soto, Dylan Portilla et Fabián Alvarado) vont disputer … le premier match professionnel de leur carrière ! Face à un Ñublense en forme, et qui prouve une nouvelle fois que c’est une équipe extrêmement offensive et agréable à voir, le constat est sans appel. Une énorme claque, mais qui sur le long terme pourra être salutaire. Colo-Colo a besoin de ses jeunes pour se reconstruire. Espérons juste que cette claque ne viendra pas ternir leur volonté de progresser.

Cobresal 2-0 Curicó Unido

Curicó ne va pas bien. Les hommes de Palermo ont fait pâle figure face à un Cobresal solide mais pas pour autant brillant. Un corner et un contre (deux grosses erreurs défensives sur les deux buts) suffisent au bonheur des Mineros, qui remontent à la 11e place et sortent la tête de l’eau.

Huachipato 0-1 O’Higgins

Sous des trombes d’eau, Huachipato et O’Higgins n’auront malheureusement pas réussi à exprimer totalement leur football. Dans un match peu emballant, c’est finalement les Celestes qui tireront leur épingle du jeu et obtenant et transformant un penalty par l’intermédiaire de Marcelo Larrondo. Un résultat qui n’est pas neutre, O’Higgins prend la tête du classement à égalité de points avec Audax.

Deportes Melipilla 2-0 Universidad Católica

LA surprise de cette journée, et de très loin. Le promu Melipilla qui fait tomber le triple champion en titre. Pourtant les Cruzados avaient plutôt bien démarré la rencontre. Poyet avait opté pour un choix offensif en titularisant deux attaquants, Zampedri et Lezcano. Mais une grosse maladresse dans la finition ainsi qu’un déficit flagrant d’intensité au milieu de terrain allait piéger les visiteurs.

À la 66e minute, Vidangossy s’en va punir les Cruzados en marquant un authentique golazo ! La Católica allait essayer par la suit d’égaliser, et se fera avoir sur un ballon traînant dans la surface après un beau débordement côté gauche. La Católica est en crise. Avec des mauvais résultats en Libertadores comme en championnat, il va falloir vite remettre la tête à l’endroit.

Universidad de Chile 1-0 Santiago Wanderers

Assez triste spectacle offert pour terminer cette journée. La U avait besoin de trois points pour se donner de l’air après la défaite du Superclásico, c’est chose faite. Mais face à un Wanderers qui est totalement au fond du sceau (0 points), les hommes de Dudamel ne se sont pas foulés. Pire, ils auraient même pu être surpris à la 90e minute, avec un duel remporté par Fernando de Paul après que Aldrix Jara soit parti dans le dos de la défense. El Romántico Viajero s’en sort bien.

Le classement du championnat chilien à la fin de la 6e journée

Le classement du championnat du Chili 2021 à la fin de la 6e journée

A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici