La bonne, les brutes et le barreau : retour sur quelques scandales sexuels dans le football moderne

0
146
La bonne, les brutes et le barreau

Le football professionnel nous fait rêver chaque semaine, on s’émerveille devant le petit pont d’un Neymar, la puissance d’un Cristiano Ronaldo, la technique d’un Messi. Mais le football, comme bien d’autres milieux où l’argent est roi, possède une facette beaucoup moins prestigieuse.

Après un bon match, certains joueurs troquent shorts, maillots et crampons pour une séance de massage avec Happy End. Il faut les comprendre, ils sont tendus. Et comme chaque fan qui se respecte, ils payent leurs billets d’entrée. Et parfois très cher. Pour les plus naïfs d’entre vous, je parle de relations tarifées avec des prostitués, des gourgandines, des courtisanes, des filles de joie.

Le football est plein de ces histoires entre footballeurs et escortes. Ne nous cachons pas, le monde du football est comme la culotte de Pierre Ménès. De loin, on pourrait croire que tout est blanc, ça semble confortable et spectaculaire. Mais à l’intérieur, l’odeur est plus qu’aigre et on ne compte pas les traces de dérapages.

La sexualité des sportifs de haut niveau est un sujet traité et retraité. La médiatisation à outrance, notamment avec les réseaux sociaux, le culte du corps et de la virilité, mais aussi la pornographie ont créé une génération de joueurs avec une libido aussi monumentale que la soif de Gérard Depardieu à un vin d’honneur.

Je vous propose donc de revoir quelques scandales qui ont ébranlé le monde du football. Et une fois pris la main dans le sac, les footballeurs, craignant pour leurs sponsors, doivent faire amende honorable. Un exercice très américain qui fait sourire en France, mais pris très au sérieux par les communicants du ballon rond.

En plein confinement, Kyle Walker n’oublie pas « les gestes barreau » à l’hôtel

Au moment je vous écris cet article, nous sommes encore en plein confinement à cause de la pandémie de coronavirus qui sévit dans le monde. Ainsi, nous devons rester confiner chez nous et ne pas oublier les gestes barrières pour protéger nos proches.

Une épidémie qui ne semble pas empêcher Kyle Walker d’organiser chez lui une partie fine avec deux escortes. Après une partie de jeu du taureau, l’une des escortes a été racontée, aux tabloïds friands de ce type d’histoire, sa soirée avec le joueur. Ce phénomène du « Fuck and Tell » est redouté par tous les joueurs professionnels qui préfèrent faire appel à des escortes plutôt que d’avoir des relations avec des partenaires qui iront dévoiler des aspects de leur vie privée dans les journaux. Une stratégie peu efficace si on en juge l’expérience de Kyle Walker.

La séance d’excuses publiques de Kyle Walker après le scandale

Franck Ribery et le fantôme de Jean Luc Lahaie

Cette affaire a eu un tel retentissement médiatique que des responsables politiques ont dû publiquement condamner les agissements de Frank Ribery pour avoir fait appel à des prostitués. Pour ses 26 ans, Franck Ribery aurait fait venir à Munich plusieurs escortes de Paris, dont une certaine Zahia Dehar. Or, cette dernière était mineure au moment des faits…

Frank Ribery a avoué avoir eu des relations sexuelles avoir Zahia, 17 ans au moment des faits, mais a déclaré qu’il pensait qu’elle n’était pas une prostituée. Il a déclaré aux enquêteurs : « Elles viennent pour coucher avec moi, pour mon nom, parce que j’ai de l’argent, parce qu’elles voulaient passer un bon moment »…

Zahia a affirmé que Frank Ribery ne savait pas qu’elle était mineure au moment des faits. Finalement, il sera relaxé par le tribunal correctionnel en janvier 2014. Frank Ribery reste un formidable dribleur. Clairement moins agile hors des terrains et dans l’utilisation du subjonctif.

La séance d’excuses publiques de Frank Ribéry après le scandale

Préparer une Coupe du monde ? Le Mexique a sa technique spéciale

Pour le mondial 2018 en Russie, certains joueurs de la sélection mexicaine ont tout misé sur une préparation purement physique. En effet, 9 joueurs ont décidé, et ceci par pur intérêt sportif, d’inviter 30 escortes pour les aider à être au top de leurs performances pour la Coupe du monde.

Parmi les joueurs concernés, on retrouve les frères Santos et le gardien Guillermo Ochoa. L’orgie aurait duré plus de 24 heures. La fédération mexicaine a préféré ne pas donner de sanction arguant « qu’un jour de congé est un jour de congé » et que les joueurs faisaient ce qu’ils voulaient. Un mini scandale dans un pays habitué à ce genre de frasques, seul le capitaine Raphael Marquez a publiquement critiqué le comportement de ses joueurs.

Mais après le scandale viennent les excuses publiques. Jonathan Santos y a été de « J’ai commis une erreur et je me repens de tout ce qui s’est passé »… Mais oui Jonathan, tu es tout pardonné, va jouer au ballon avec tes amis ! Les femmes des joueurs n’étant bizarrement pas conviées, Hector Herrera a même obtenu une dérogation pour retourner à Porto, club où il évoluait, pour s’expliquer avec sa femme au sujet de ce 5 à 7 avec 30 escortes… En tout cas, on ne peut pas leur reprocher de pratiquer le collectif jusqu’au bout !

Au-delà de l’aspect médiatique et des buzz à répétitions, ces pratiques révèlent bien une violence symbolique, celle des joueurs riches qui doivent payer des prostitués pour des relations sexuelles. Les relations de domination et de pouvoir forment le socle du football moderne. Mais si le football est tant décrié aujourd’hui, c’est qu’il est un révélateur des travers de notre propre société. Par sa médiatisation à outrance, elle révèle les failles de notre système de valeurs et des relations entre les personnes. Et bon, seule la victoire compte hein !

Sources utilisées :

  • « Coupe du monde 2018 : neuf joueurs mexicains épinglés pour une orgie sexuelle », Le Parisien, juin 2018
  • « Il y a 5 ans, un scandale nommé Zahia », La Depêche, octobre 2015
  • « Dix scandales sexuels qui ont secoué la planète foot », VanityFair, juillet 2015
  • « Kyle Walker (Manchester City) impliqué dans un scandale sexuel », L’Équipe, avril 2020
  • « Coupe du Monde -- 30 prostituées pour 9 joueurs : le scandale sexuel qui touche le Mexique », Goal.com, juin 2018
  • « Les footballeurs dans les scandales sexuels, proies et prédateurs », Le Temps, octobre 2018

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici