Les plus grands dribbleurs de l’histoire du Brésil

4
1733
Les meilleurs dribbleurs de l'histoire du Brésil

Le Brésil est connu pour ses joueurs spectaculaires, ses grands dribbleurs, son joga bonito. Dans cet article, j’ai essayé de répertorier les meilleurs dribbleurs brésiliens de l’histoire. Bien sûr, avant il n’y avait pas autant d’images (voire pas du tout), du coup la plupart des joueurs cités sont des joueurs que j’ai pu voir jouer et de qui on peut trouver des vidéos sur YouTube pour illustrer leur génie.

Les 11 plus grands dribbleurs brésiliens de l’histoire

1. Garrincha

Le génie du football art. Mané Garrincha est considéré par beaucoup comme le plus grand dribbleur de l’histoire du football, c’est donc logiquement qu’il prend la première place de ce classement.

On lui doit le fameux gingado (jeu de jambes) qui à l’époque a montré au monde pourquoi le Brésil est le pays du dribble. Autant aimé que Pelé par les Brésiliens, bien que moins connu internationalement, « l’ange aux jambes tordues » a été un des principaux responsables des victoires lors de la Coupe du Monde 1958, et surtout lors de la Coupe du Monde 1962, lorsqu’après la blessure de Pelé, il est devenu le joueur fort de l’équipe brésilienne.

Créatif, imprévisible, il s’amusait avec le ballon et prenait un malin plaisir à feinter ses adversaires. Ce n’est pas pour rien qu’on le surnommait la « joie du peuple », tant il faisait vibrer les supporters.

2. Ronaldinho Gaúcho

Il m’a fait rêver, il nous a fait rêver. On attendait tous de voir la prouesse qu’il avait accomplie lorsque l’on regardait l’équipe du dimanche. Virgule, crochet, petit pont, passe du dos, Ronaldinho est le joueur le plus talentueux que le football ait produit. Il est devenu le synonyme du dribble, du joga bonito, le roi de l’elastico et est considéré par de nombreux experts comme le footballeur le plus talentueux de sa génération.

Ronaldinho a remporté le prix du meilleur joueur du monde de la FIFA en 2004 et 2005, période lors de laquelle il était au top de sa carrière, avec la seleção et le maillot blaugrana. R10 a été le premier footballeur (et l’unique) de l’histoire à avoir remporté la Ligue des champions, la Copa Libertadores, la Coupe du Monde et d’avoir aussi été élu meilleur joueur du monde.

3. Ronaldo

Ronaldo Nazário, qui apparaît également dans notre classement des meilleurs attaquants de l’histoire du Brésil est l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football. Il est le précurseur du football moderne. En plus d’être un excellent finisseur, il était très habile balle au pied, rapide, et avait une faculté à changer de direction, ce qui avait le don d’étourdir ses adversaires.

Une fois lancé, on ne pouvait plus l’arrêter, comme lors de ce fameux but qu’il a inscrit face à Compostela, alors qu’il représentait le FC Barcelone. Mais il ne faisait pas que de courir tout droit, on se souvient tous également de son elastico contre la Lazio, le jour où il a gagné le surnom de Fenômeno.

4. Pelé

On en parle moins parce qu’à l’époque il était plus difficile d’avoir des images, car tous les matchs n’étaient pas filmés, mais Pelé était un joueur très technique, et en avance sur son temps. Le Roi, comme on le surnomme était rapide, puissant, habile des deux pieds. Ses spécialités : le dribble en vitesse, les crochets et les sombreros.

Lorsqu’on lui a demandé sur ses plus de 1200 buts qu’il a inscrits, lequel a été le plus beau, il a évoqué une action lors de laquelle il a fait trois sombreros dans la surface face aux défenseurs, puis un sur le gardien avant de pousser la balle de la tête dans le but vide. Cette scène n’ayant pas été filmée, une reconstitution a été faite.

Pour les plus sceptiques, on se souvient de son but face à la Suède en 58, lorsqu’il n’a pas fait 3, mais un sombrero face au défenseur avant de marquer d’une jolie demi-volée.

5. Robinho

On peut dire ce que l’on veut sur la carrière de Robinho, que c’est une promesse qui n’a jamais concrétisé tous les espoirs placés en lui, mais une chose est sûre, c’est un très grand joueur, un des meilleurs dribbleurs de l’histoire, un pur talent. Il a envoyé plus d’un adversaire dans le vent avec ses passements de jambe, ou ses petits ponts tout en douceur.

Il fait partie de cette génération joga bonito du Brésil avec des joueurs comme Ronaldo, Adriano, Kaka, Ronaldinho,etc. Vous avez encore des doutes sur sa présence dans ce classement ? Alors il faut que vous revoyiez cette action de Robinho lors d’un match contre l’Equateur.

6. Neymar

Seul joueur de la liste a toujours qui évolue toujours au plus haut niveau, Neymar est sans contestation possible, le meilleur dribbleur de l’actualité et un des meilleurs de l’histoire. Il a une palette de gestes techniques très complète, et domine parfaitement l’art du petit pont, des sombreros, elastico, et autre lambreta.

Ousadia (audace) et alegria (joie) sont les mots qui représentent le mieux le joueur qui évolue aujourd’hui au Paris Saint Germain, et ce, depuis son plus jeune âge lorsqu’il évoluait encore à Santos.

7. Rivellino

On a parlé de ce geste technique auparavant, eh bien voici celui dont on dit qu’il est l’inventeur de l’elastico, qu’il dominait comme personne, à une époque où il n’y avait pas YouTube pour s’inspirer de ce que faisaient les autres. Toutefois, contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas vraiment lui qui l’a inventé, mais Sérgio Echigo, son coéquipier du temps où il jouait au Corinthians. Rivelino dit lui-même qu’il a perfectionné le dribble, et l’a montré lors de la Coupe du Monde 1970.

Idole du grand Maradona, le « petit roi du parc » (en référence à Pelé), qui avait hérité du numéro 10 de la Seleção, démontrait une maîtrise incroyable du ballon et une capacité supérieure à la moyenne à dribbler dans les espaces restreints. Sa technique au-dessus de la moyenne et son dévouement ont fait de lui une idole au Corinthians et à Fluminense et plus généralement du peuple brésilien en général.

8. Denilson

Même s’il n’a pas eu la carrière qu’on pouvait attendre de lui, Denilson De Oliveira Araujo, que l’on a surnommé « le meilleur pied gauche du Brésil » a marqué le football grâce à ses dribbles et son habilité balle au pied. Véritable crack lorsqu’il évoluait à São Paulo, il s’est fait connaitre par ses accélérations, ses feintes, ses passements de jambes et ses crochets en passant la balle derrière son pied d’appui (Puyol s’en souvient). C’était un véritable magicien du dribble, qui n’a sans doute pas supporté la pression de son transfert record au Betis Séville à seulement 20 ans et les comparaisons avec un certain Canhoteiro, une icone du foot brésilien, lui aussi renommé pour son pied gauche et son dribble d’exception.

Denilson a disputé deux Coupes du Monde avec la seleção et remporté celle de 2002, lors de laquelle il a marqué les esprits notamment lors de la victoire du Brésil 1-0 contre la Turquie, quand quatre joueurs turcs lui ont couru après pour essayer de lui prendre la balle. Il avait ensuite également fait une entrée en jeu remarquable contre l’Allemagne en finale, en mettant le feu à la défense de la mannschaft. Dommage qu’il n’ait pas su gérer la pression, car c’est un joueur qui avait la capacité de devenir un des meilleurs joueurs du monde.

9. Denner

Ce nom ne vous dit probablement rien, pourtant ce joueur avait le talent, la magie, la génialité pour faire partie des plus grands joueurs. Malheureusement, il nous a quittés à l’âge de 23 ans seulement. C’était un des joueurs les plus prometteurs du foot brésilien. Petit mais très technique, il disait qu’il préférait dribbler que marquer.

S’il n’était pas partie si tôt, Denner aurait facilement pu faire partie du top 3 de ce classement.

10. Rivaldo

Un joueur souvent oublié lorsque l’on évoque les joueurs qui ont marqué toute une génération, pourtant Rivaldo fait bel et bien partie des plus grands. C’était un joueur rapide, doué techniquement et avec une bonne vision du jeu, un numéro 10 qui aimait le dribble, mais qui l’aimait tellement qu’on le disait trop individualiste. Ses feintes et ses crochets étaient dévastateurs, et sa patte gauche était remarquable. C’est un des joueurs les plus talentueux du football brésilien et du football mondial.

Rivaldo était également un bon buteur, qui a marqué des buts remarquables, comme le retourné contre Valence lorsqu’il évoluait à Barcelone.

11. Djalminha

Djalma Feitosa Dias, dit Djalminha avait toutes les caractéristiques du numéro 10 classique : une maîtrise parfaite du ballon, des passes millimétriques et des dribbles déconcertants. C’était un joueur technique et créatif, comme le prouve cette passe lambreta face au Real Madrid. L’ex latéral Cafu a d’ailleurs affirmé que Djalminha est le joueur le plus talentueux qu’il a vu jouer.

Une partie des critiques et du public place Djalminha parmi les joueurs injustement lésés par le peu d’opportunités avec l’équipe brésilienne, lui qui n’a pas disputé la moindre Coupe du monde. Toutefois, il faut dire que son tempérament n’aidait pas et le coup de tête donné à son entraîneur Javier Irureta, alors qu’il jouait au Deportivo La Corogne a clairement joué en sa défaveur.

Bonus : Canhoteiro

Pelé dit souvent que Canhoteiro et Zizinho étaient ses idoles. Canhoteiro était un ailier gauche extrêmement talentueux. Il était rapide et ses dribbles avaient l’habitude de casser les riens de ses adversaires. Il est l’une des plus grandes idoles de l’histoire São Paulo et un des premiers footballeurs à avoir eu un fan-club.

Sa vie de bohème et sa peur de l’avion l’ont éloigné de la Coupe du Monde 1958, que le Brésil finira par remporter. Jusqu’alors, il était titulaire avec la seleção.

D’autres joueurs auraient pu faire partie de ce classement, c’est le cas de :

  • Zico,
  • Felipe,
  • Edu,
  • Edílson,
  • Jairzinho,
  • Júlio César Uri Geller

Qui d’autre auriez-vous ajouté à cette liste ?

A lire aussi :

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici