Les meilleurs numéro 10 de l’histoire du Brésil

3
1092
Les meilleurs numéro 10 de l'histoire du Brésil

Le numéro 10 représente une position mystique dans notre football. Celle du joueur qui organise le jeu, qui lance les offensives, qui joue partout sur le terrain. Généralement, c’est le crack de l’équipe. Parmi les nombreux joueurs brésiliens qui ont exercé cette fonction, j’ai sélectionné dans cet article les joueurs que je considère comme les meilleurs numéros 10 de l’histoire du Brésil.

Les dix meilleurs joueurs brésiliens qui ont porté le n°10

Avant de commencer, il est important de se demander ce qu’est un numéro 10. Pour répondre à cette question, on peut d’abord réfléchir à ce qui ne l’est pas : de grands meneurs de jeu comme Didi et Gérson exerçaient leur fonction plus bas sur le terrain, ils ne jouaient pas comme Pelé ou Zico. Roberto Dinamite portait le numéro 10, mais il était attaquant. Sócrates et Juninho Pernambucano jouaient un peu plus en retrait que les authentiques numéros 10, tandis que Jairzinho, Edmundo et même Bebeto, peut-être un peu plus devant… La conclusion est que le numéro 10, aussi paradoxal que cela puisse paraître, n’est pas un simple numéro, mais une position qui représente le football brésilien.

Dans cet article j’ai osé listé ceux que je considère comme étant les meilleurs numéros 10 de l’histoire du football brésilien.

Pelé

Le numéro 10 doit cette mystique à Edson Arantes do Nascimento. En plus de ses plus de 1000 buts inscrits, Pelé était également un très bon meneur de jeu. Rapide, puissant et excellent dribbleur, « le Roi » avait également la caractéristique d’organiser le jeu grâce à son bon jeu de passes et un bon positionnement. Il est également dans notre liste des meilleurs attaquants brésiliens de l’histoire, car il a commencé sa carrière en tant qu’attaquant plus fixe avant de progressivement reculer sur le terrain.

En plus d’avoir été triple champion du monde avec la Seleção, Pelé a également remporté la Libertadores, le Mondial des clubs et de nombreux titres avec Santos. Le roi du football devait obligatoire figurer dans notre liste !

Clubs principaux : Santos, New York Cosmos.

Zico

Le galinho. Avec plus de 700 buts dans sa carrière, il est aussi l’un des meilleurs, sinon le meilleur tireur de coup franc de l’histoire. Rapide, dribbleur et intelligent, il organisait l’équipe tel un maestro, grâce notamment à ses passes précises. Face au but il était également létal. Il est aujourd’hui encore l’un des plus meilleurs buteurs de la Seleção, et adoré de tous, bien qu’on lui reproche de ne pas avoir remporté une Coupe du Monde avec le Brasil.

Clubs principaux : Flamengo, Udinese.

Ronaldinho Gaúcho

Bien qu’il soit célèbre pour ses dribbles, Ronaldinho ne se résumait pas à cela. Il est l’un des meilleurs tireurs de coups francs de l’histoire. Très rapide durant la majeure partie de sa carrière, technique et aussi buteur, il est aussi je pense le meilleur passeur de cette liste. Avec ses transversales précises et ses passes créatives, le Bruxo avait (a encore bien qu’il ait mis fin à sa carrière) de la magie dans les pieds. Ronaldinho est pour moi le joueur le plus talentueux que le football ait produit.

Voir aussi : Ronaldinho dans des situations invraisemblables

Clubs principaux : Grêmio, PSG, Barcelone, Flamengo, Atlético-MG.

Rivaldo

Talvez meu jogador preferido da lista. Rivaldo era completo, driblava, corria, passava e chutava… tudo isso com uma qualidade absurda. Um dos jogadores mais subestimados da história. Fez uma copa sensacional pelo Brasil em 2002. Principais Clubes: Santa Cruz, Mogi Mirim, Corinthians, Palmeiras, Deportivo La Coruña, Barcelona, Olympiakos e São Paulo;

Beaucoup disent qu’il est l’un des joueurs les plus sous-cotés, bien que l’on parle quand même assez souvent de lui. Rivaldo était complet, il dribblait, courait, distribuait et tirait au but… tout cela avec une qualité incroyable. Il a été l’un des artisans du sacre du Brésil lors de la Coupe du Monde 2002.

Clubs principaux : Corinthians, Palmeiras, Deportivo La Corogne, Barcelone, Olympiakos et São Paulo.

Roberto Rivellino

Rivellino fait partie des meilleurs joueurs de l’histoire. Champion du monde en 70, il est l’un des meilleurs dribbleurs du football brésilien mais il ne se limitait pas à cela. Du fait de sa frappe puissante et précise, on le surnommait la « patada atômica » (coup de pied atomique). Il conservait le ballon comme peu d’autres et aidait ainsi l’équipe dans l’organisation du jeu.

Clubs principaux : Corinthians, Fluminense

Ricardo Kaká

Kaká est le numéro 10 qui se différencie le plus des autres joueurs présents dans cette liste. Très rapide, il aidait les équipes pour lesquelles il a joué en étant partout sur le terrain. Ses chevauchées, ses dribbles, ses passes et sa qualité de frappe faisaient de lui un joueur très complet. Il a malheureusement beaucoup souffert de pubalgies qui ont fini par l’empêcher de briller comme il aurait dû avec l’équipe nationale.

Principaux clubs : São Paulo, Milan, Real Madrid.

Ademir da Guia

Si on devait résumer Ademir da Guia en un seul mot, ce serait : classe. Considéré comme le Zidane des années 60, il a été l’un des joueurs les plus injustement traités avec la Sélection du Brésil en ne disputant que 14 matchs dont 1 seul match de Coupe du monde. Il est entré dans l’histoire de Palmeiras en étant considéré comme le meilleur joueur de l’histoire du club.

Raí

Frère du très classe Sócrates, il a été excellent avec São Paulo avec qui il a remporté la Copa Libertadores (but en finale contre Newell’s Old Boys) et la Coupe Intercontinentale (doublé contre Barcelone) en 1992. Il a commencé la Coupe du Monde 1994 avec le brassard de capitaine, mais a fini par perdre sa place à cause de problèmes physiques. Raí est également indissociable des succès du Paris Saint Germain dans les années 1990, avec qui il a notamment gagné une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe. Ce n’est pas pour rien qu’il a été élu meilleur joueur de l’histoire du PSG.

Principaux clubs : São Paulo, PSG.

Alex

Idole partout où il a joué, Alex est l’un des joueurs les plus techniques qu’a connu le football brésilien. Il a marqué plus de 400 buts dans sa carrière et est considéré par beaucoup comme le dernier grand numéro 10 qu’a connu le Brésil.

Clubs principaux : Coritiba, Palmeiras, Cruzeiro, Fenerbahçe.

Giovanni

Surnommé Messias (le Messie), Giovanni a été le numéro 10 dans tous les clubs où il a évolué. Milieu de terrain offensif au style classique et élégant, il impressionnait avec ses contrôles du ballon, ses passes précises et rapides, ses dribbles et sa finition. Giovanni a traversé des périodes extraordinaires dans sa carrière, tout en étant critiqué pour sa supposée « lenteur » sur le terrain. D’après Ademir da Guia, « il peut ne pas paraître rapide, mais arrive toujours au bon moment et trompe son adversaire« . Pour Sócrates, Giovanni a « une qualité de passe exceptionnelle et une vision de jeu sans pareil« . Selon Rivellino, il faisait penser à Pelé. Au vu de ces commentaires, il ne pouvait pas ne pas faire partie de cette liste.

Principaux clubs : Santos, Barcelone et l’Olympiacos.

Neymar

Seul joueur de la liste toujours en activité, Neymar est considéré comme le plus grand joueur brésilien de l’actualité et un des meilleurs footballeurs au monde. Le numéro 10 de la Seleção et du Paris Saint Germain impressionne par ses dribbles mais également par son excellente vision du jeu. Repositionné dans un rôle plus axial, il organise les offensives de son équipe, distribue et se retrouve également à la finition. Un joueur complet.

Cette sélection n’a pas été facile à réaliser, et bien sûr des grands noms se retrouvent exclus de la liste. On aurait pu rajouter par exemple Zizinho, Dirceu Lopes, Neto, Danilo, Paulo Baier, Ricardinho, etc.

Qui d’autre auriez-vous ajouté à cette liste ?

A lire aussi :

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici