Le Racing bat Boca et s’offre le Trofeo de Campeones

0
50
Racing remporte le trophée des champions

Racing s’est offert le Trophée des Champions ! Au terme d’une finale sans précédent, La Academia a remporté le titre après avoir mené 2-1 à l’issue des prolongations qui se sont terminées de façon chaotique. Comme Boca comptait moins de sept éléments sur le terrain, comme l’exige le règlement, après les expulsions de cinq de ses joueurs (sept si l’on compte les remplaçants qui ont également vu rouge), l’arbitre de la rencontre, Facundo Tello a mis un terme à la rencontre.

Au stade Parque La Pedrera de San Luis, Norberto Briasco a ouvert le score pour le Xeneize et Matías Rojas a égalisé dans la foulée. Le tableau d’affichage est resté bloqué à 1-1 jusqu’à la seconde période des prolongations, lorsque Carlos Alcaraz a inscrit le deuxième but de l’équipe d’Avellaneda puis l’a célébré devant la tribune réservée aux supporters Xeneizes. Un début de bagarre a éclaté et le tout s’est terminé par plusieurs cartons rouges distribués. Peu importe pour le Racing, qui a été couronné champion.

Dix cartons rouges pour le Trophée des champions

Les 15 premières minutes semblaient indiquer qu’il ne se passerait pas grand chose lors de la première période, mais le match s’est soudainement emballé. À la 19e minute, après un centre de Frank Fabra venu de la gauche, Norberto Briasco a amorti le ballon de la poitrine avant de placer un tir du pied gauche qui a permis à Boca d’ouvrir le score. Un avantage qui n’aura été que de courte durée car trois minutes plus tard, Matias Rojas a égalisé après avoir déclenché une frappe lointaine qui a trompé Agustin Rossi.

Après la pause, le match s’est poursuivi avec une forte intensité et des occasions claires de part et d’autre. Gabriel Arias a sauvé le Racing et le poteau a sauvé Boca après un tir de Carlos Alcaraz. Le match s’est ensuite calmé lors des 20 dernières minutes, avec les deux équipes qui ont préféré surveiller leur but plutôt que de prendre des risques pour tenter d’aller chercher la victoire. Néanmoins, dans le temps additionnel, une discussion animée entre Sebastián Villa et Johan Carbonero s’est terminée par l’exclusion des deux joueurs par Tello, juste d’avant les prolongations.

Les prolongations puis le scandale

Il n’y a pas eu d’occasions de but lors de la première période des prolongations, en revanche, deux incidents ont eu lieu : Lolo Miranda s’est blessé du côté du Racing et Alan Varela s’est fait exclure après avoir pris un deuxième carton jaune du côté du Xeneize.

Lors de la deuxième mi-temps des prolongations, La Academia a profité de sa supériorité numérique pour porter le score à 2-1 grâce à un but de la tête de Carlos Alcaraz. Puis vint le scandale : des gestes du joueur du Racing après son but, un public de Boca en furie et une bagarre générale. Résultat ? Carton rouge pour Alcaraz côté Racing et pour Advíncula côté Boca. Des hommes présents sur le banc ont également été expulsés : Zambrano, qui était sorti à la pause, et le remplaçant Pulpo González côté Xeneize, et Galván côté Academia.

Enfin, juste après la reprise du match, Fabra, puis Benedetto se sont également fait expluser. Comme Boca ne comptait plus sept joueurs sur le terrain, comme le prévoit le règlement, Tello a finalisé la rencontre et Racing a été sacré vainqueur du Trofeo de Campeones.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici