Brésil – Brasileirão 2021 : retour sur la journée 35

3
403
Journée 35 du Brasileirão 2021
Source : Brasileirão Assaí

Comme au Brésil, on ne fait rien comme les autres, ce week-end, certaines équipes ont joué pour la 35e et d’autres pour la 36e journée du Brasileirão. Il y en a même deux qui ont joué la finale de la Copa Libertadores. Bref, c’est parti dans tous les sens ! Voici les résumés des premiers matchs de la journée 35.

Tous les résumés de la 35e journée du Championnat du Brésil 2021

Palmeiras 2-2 Atlético-MG

Palmeiras et Atlético-MG ont livré un match disputé et animé à l’Allianz Park mardi soir. Les deux équipes ont ont alterné les bons et les mauvais moments dans le match et se sont finalement quittées sur un score de parité de 2-2, en ouverture de la 35e journée du Championnat du Brésil. Même avec une équipe totalement remaniée, en vue de la finale de Libertadores, le Verdão a bien joué et a mené deux fois au score grâce à des buts de Wesley et Deyverson (et a même raté un penalty avec de Paula qui a vu son tir repoussé juste avant le deuxième but). Du côté du Galo, qui pense déjà au titre, Zaracho et Hulk ont égalisé, mais n’ont pas réussi à accroître leur avance sur Flamengo, qui a également fait match nul mardi soir contre Grêmio. Du coup, l’équipe de Cuca ne pourra pas confirmer le titre dès dimanche, contre Fluminense, et devra attendre encore un petit peu.

Fluminense 1-0 Internacional

Fluminense a remporté la confrontation directe face à l’Internacional pour une place en Libertadores 2022 via le championnat brésilien. Poussés par les supporters venus en nombre mercredi soir au Maracanã, les Cariocas se sont imposés au terme d’un match qui ressemblait à une attaque-défense, avec les Colorados qui attaquaient et les Tricolores qui défendaient, mais qui ont fini par l’emporter grâce à un penalty transformé par Fred en tout début de rencontre.

Ce résultat permet à l’équipe de Marcão de compter quatre points d’avance sur celle de Diego Aguirre et de faire un grand pas vers la qualification pour la principale compétition de clubs d’Amérique du Sud à trois journées de la fin.

La victoire n’a pas changé la position de Fluminense au classement, qui reste à la septième place, avec 51 points, juste derrière Bragantino, qui ferme le G-6. Mais comme les finalistes de la Libertadores (Flamengo et Palmeiras) et de la Copa do Brasil (Athletico-PR et Atletico-MG) ouvriront deux places supplémentaires pour la Libertadores via le Brasileirão, le Tricolor s’approche de la qualification et partira à la recherche d’une place directe en phase de groupe. De son côté, l’Inter, qui reste sur trois défaites consécutives, s’est fait dépasser par Ceará, et en cas de victoire face à la Chapecoense, l’América-MG pourrait également passer devant.

Santos 2-0 Fortaleza

Grâce à un doublé de Marcos Leonardo, Santos a battu Fortaleza 2-0 jeudi soir à la Vila Belmiro, et a fait un grand pas pour se maintenir en Série A du championnat brésilien. Ce résultat permet au Peixe de s’éloigner de la zone de relégation et lui donne du souffle pour la dernière ligne droite de la compétition (il reste trois journées à disputer à l’équipe santista). De son côté, le Leão a manqué l’opportunité de reprendre sa place dans le G-4, mais reste dans la lutte pour une place qualificative pour la prochaine édition de la Copa Libertadores, un fait inédit pour le club. En première période, le match était équilibré, mais après la pause, le Peixe a dominé et, au poussé par ses supporters, a marché vers la victoire.

Ceará 2-1 Corinthians

En net redressement dans le championnat brésilien, Ceará s’est imposé 2-1 face au Corinthians jeudi soir à l’Arena Castelão, et commence à rêver d’entrer dans le G-6. Yony Gonzalez, dont le passage au Timão en 2020 a été peu reluisant, a été le héros de la victoire de Vozão grâce à son but inscrit dans les dernières minutes de jeu, faisant exploser le stade de joie. Auparavant, Vina avait ouvert le score en première période, et Róger Guedes avait égalisé avec un golaço en deuxième mi-temps. L’équipe de Tiago Nunes, également ex-Coritnhians, remonte au classement et se rapproche du peloton de tête. Malgré la défaite, le Timão reste dans le G-4, en effet, Fortaleza, qui a également joué jeudi, a perdu contre Santos et a manqué l’occasion de passer devant l’équipe de Sylvinho.

Atlético-GO 2-1 Bahia

L’Atlético-GO a remporté la confrontation directe contre Bahia, sur le score de 2-1 au stade Antonio Accioly, à Goiânia, et a célébré cette victoire comme un titre de champion. Ce duel de la 35e journée était important dans la lutte contre la relégation et le résultat garantit quasiment le maintien en Série A du Dragão.

Grâce à des buts de Marlon Freitas, sur penalty, et de Janderson, dans le temps additionnel, le Rubro-Negro a mis un terme à une série de sept matchs sans victoire et s’éloigne du Z-4. Le Tricolor, qui a marqué par l’intermédiaire de Rodallega, reste proche de la zone de relégation.

Juventude 1-0 Bragantino

Le Juventude a fait un grand pas vers le maintien en Série A du Brasileirão. L’équipe gaucha a battu Bragantino par 1-0 mardi soir au stade Alfredo Jaconi et quitte le Z-4. Ricardo Bueno a inscrit le but de la victoire quelques minutes après avoir manqué un penalty en première mi-temps. Le résultat condamne Sport et complique fortement les comptes de Grêmio.

América-MG 3-0 Chapecoense

Après trois journées sans victoire en Série A, l’América-MG a mis fin à cette série noire en s’imposant 3-0 contre la Chapecoense, mardi au Independência. Un doublé d’Ademir et un but de Fabrício Daniel permettent non seulement au Coelho de quasiment garantir mathématiquement son maintien en Série A, mais également d’entrer dans la zone qualificative pour la Copa Libertadores 2022.

Grêmio 3-0 São Paulo

Le cœur de Grêmio bat toujours. Même si les chances de maintien sont infimes, le Tricolor gaúcho est toujours en vie dans le championnat brésilien après s’être imposé (avec panache) contre São Paulo sur le score de 3-0 à l’Arena, dans un match valable pour la 35ème journée marqué par le retour du public après trois matchs d’interdiction. Les plus de 9 000 supporters présents au stade ont vu un Grêmio différent : dynamique, plein d’envie et qui a écrasé son rival paulista, qui de son côté a peu produit et a encore commis des erreurs sur et en dehors terrain, avec des choix discutables de Rogerio Ceni pour son onze de départ. Thiago Santos, en première mi-temps, puis Diogo Barbosa et Jhonata Robert (avec un golaço !) en seconde période, ont inscrit les buts de la victoire qui aurait pu être encore plus sévère. Grêmio a touché deux fois les montants et Miranda a sauvé un but presque sur la ligne. L’équipe de Porto Alegre garde l’espoir de rester en Série A, tandis que São Paulo est toujours menacé.

Athletico-PR – Cuiabá (03/12)

Sport – Flamengo (03/12)

Le classement

Voir l’article sur la 36e journée du Brasileirão.

A lire aussi :

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici