Copa Libertadores 2018 : la superfinale Boca – River

7
211
Finale de Copa Libertadores 2018

Après de nombreux rebondissements, la finale de Copa Libertadores la plus longue de l’histoire qui a vu s’opposer deux rivaux historiques, River Plate et Boca Juniors a finalement connu son dénouement. Voici le résumé de cette finale.

Résumé de la finale de Copa Libertadores 2018 entre Boca Juniors et River Plate

Match aller : Boca Juniors – River Plate 2-2

Dans une ambiance de folie à la Bombonera, Boca Juniors a accueilli River Plate lors du match aller de finale de Copa Libertadores 2018. Lors du premier Superclássico de cette finale, la fête n’a pas été totale pour l’équipe locale. Boca Juniors a attaqué d’entrée de jeu afin de repartir avec la victoire, mais a vu son rival River Plate arraché le match nul sur le score de 2-2 à la Bombonera. Ábila et Benedetto ont inscrit les buts du Xeneize tandis que Pratto et Izquierdoz (contre son camps) ont marqué en faveur du Millonario.

Avec ce résultat, le suspens reste intact et la décision de la Copa Libertadores se jouera à Madrid le 9 décembre (le match devait se jouer le 24 novembre au Monumental, mais le match fut annulé à cause des incidents du caillassage du bus de Boca).

Les supporters de Boca Juniors lors de la finale de Libertadores contre River Plate

Première mi-temps : avantage Boca

Les joueurs de Boca qui célèbrent un but face à leur plus grand rival

River a mieux commencé la partie et n’a pas ouvert le score à cause des arrêts de Rossi. Mais le remplacement de Pavón, blessé, remplacé par Benedetto a changé l’attaque de Boca et l’équipe locale a commencé à se créer des occasions de but. Ábila a ouvert le score à la 33e minute sur une bonne action individuelle, mais Lucas Pratto a égalisé dans la foulée dès l’engagement. River a ensuite eu une nouvelle occasion de marquer mais c’est Benedetto qui de la tête a donné l’avantage au xeneize juste avant la mi-temps.

Deuxième mi-temps : River égalise

Les joueurs de River Plate qui célèbrent le but égalisateur face à Boca

Malgré l’avantage au score, Boca a maintenu sa posture offensive et a tenté de creuser l’écart, pour faire la différence avant le match retour sur le terrain de son rival. Mais sur un coup de pied arrêté, River a réussi à égaliser sur un but contre son camp du malheureux Izquierdoz. Ce résultat nul convenait bien à River avant le match retour à la maison.

Match retour : River Plate – Boca Juniors 3-1

Les passionnés de football qui ont attendu jusqu’au dimanche 9 décembre pour la finale la plus longue de l’histoire de la Libertadores n’ont pas regretté. De l’autre côté de l’Océan Atlantique, plus précisément au Santiago Bernabéu, où GarraFootball a marqué présence, River Plate et Boca Juniors ont réalisé un grand match, avec du drame et une fin heureuse pour les Millonarios, champions en prolongations en gagnant 3-1. Benedetto avait ouvert le score pour les xeneizes, mais Pratto, Quintero puis Pity Martinez ont marqué et offert la coupe à River.

Les joueurs de River Plate qui célèbrent leur victoire en finale de Copa Libertadores contre Boca

River a alors égalé Estudiantes en remportant sa quatrième Copa Libertadores et s’approche de son grand rival Boca qui en compte six, et de l’Independiente qui en a gagné sept. Peñarol, avec cinq titres fait également partie du top 5 des grands vainqueurs de la compétition.

Les 90 minutes

Célébration de Benedetto après avoir ouvert le score

La première période a commencé tendue, avec la peur de perdre visible sur le visage des supporters présents au stade, climat qui s’est propagé sur la pelouse. Il ne s’est rien passé d’extraordinaire jusqu’à ce que Nández a trouvé Benedetto, qui s’est joué de son défenseur et a trompé Armani pour donner l’avantage à Boca juste avant la pause. River est ensuite mieux revenu en deuxième période et a fini par égaliser par l’intermédiaire de Pratto à la 68e minute, après un bel une-deux entre Nacho Fernández et Palacios. C’était l’équipe qui montrait le plus d’envie de gagner. 1-1 à la fin du temps réglementaire.

La prolongation

Célébration des joueurs de River après le but de Pity Martinez

Dès la première minute des prolongations, une action sera décisive pour le reste de la rencontre : Barrios a reçu un deuxième carton jaune synonyme de rouge pour une faute les deux pieds décollés sur Palacios. À partir de là, River a poussé tandis que Boca a reculé et tenté de gagner du temps pour aller jusqu’aux tirs au but. Mais ce n’était pas dans les plans d’un autre Colombien : Juanfer Quintero. Le milieu de terrain a placé une superbe frappe sous la barre qui n’a laissé aucune chance au gardien Andrada donnant ainsi l’avantage aux Millonarios. Enfin, alors que Boca était à neuf (Gago est sorti blessé) et que les actions partaient dans tous les sens, Boca n’est pas passé loin d’égaliser avec Jara qui a trouvé le poteau. Mais c’est finalement Pity Martínez qui a enfoncé le clou sur l’action suivante, sur une contre-attaque où il n’a plus eu qu’à courir et pousser la balle dans le but vide.

River Plate champion de la Copa Libertadores 2018

A lire aussi :

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici