Argentine – Copa de la Liga 2021 : retour sur la journée 9

1
320
Journée 9 de la Copa de la Liga 2021
Source : Liga Profesional de Fútbol de la AFA

Des équipes décimées à cause du coronavirus, Godoy Cruz de retour dans son stade après plus de 15 ans, Boca qui exhibe son nouveau maillot (et s’incline), San Lorenzo qui régale, Racing qui remporte le clasico de Avellaneda… On fait le point sur la journée 9 de la Copa de la Liga 2021.

Tous les résumés de la 9e journée de Copa de la Liga 2021

Avant de vous lancer dans les résumés des matchs, découvrez notre article sur les origines des surnoms des clubs argentins.

Platense – San Lorenzo 2-4

San Lorenzo s’est imposé au terme d’un excellent match face à Platense, à Vicente López, qui s’est terminé sur le score de 4-2 en ouverture de la neuvième journée de la Copa de la Liga Profesional.

Après une dure défaite contre Santos lors du match aller du dernier tour des play-offs pour se qualifier en Copa Libertadores, l’équipe de Diego Dabove s’est ressaisie dans le tournoi local et a pris les 3 points au terme d’un match vibrant. Gattoni a ouvert le score dès la 13e minute, mais les hommes de Juan Manuel Llop ont rapidement égalisé grâce à Curuchet, après un joli une-deux avec Franco Baldassarra.

Toujours en première mi-temps, Sabella a redonné l’avantage au Ciclón sur une frappe de loin, avec le gardien Jorge De Olivera qui n’est pas exempt de tout reproche. Finalement, les deux équipes rentreront au vestiaire à égalité, après que José Devecchi ait commis une faute dans la surface, que Bogado s’est chargé de transformer en but.

En seconde période, le Calamar a baissé le rythme et le Cuervo en a profité. A la 75e minute de jeu, Gabriel Rojas a inscrit un véritable golazo, probablement le plus beau but de la saison dans la compétition. Il a amorti le ballon de la poitrine et fait une bicyclette, pour donner l’avantage à son équipe. Enfin, quelques minutes plus tard, Troyansky a enfoncé le clou de la tête après un corner.

Avec ce résultat, San Lorenzo compte désormais 14 points et se rapproche des places de tête. De son côté, Platense en compte 8 et pointe à l’avant-dernière place du groupe A.

Estudiantes – Aldosivi 1-0

Dans un match qui semblait destiné à se terminer sur un match nul, Estudiantes n’a pas abandonné, et sur la dernière action du match, a inscrit le but qui lui a donné la victoire contre Aldosivi en Copa de la Liga Profesional.

Après un match lors duquel les deux équipes se sont créées des occasions sans parvenir à les concrétiser, tout s’est joué dans les derniers instants de la rencontre. Alors que le chronomètre affichait la troisième minute du temps additionnel, une action magistrale de Mauro Díaz s’est soldée par un centre pour l’Uruguayen Martín Cauteruccio, qui a poussé le ballon au fond des filets pour donner la victoire à son équipe.

Ce but permet aux hommes de Ricardo Zielinski de retrouver le chemin de la victoire après quatre matchs sans prendre les trois points. Il permet également au Pincha de prendre la deuxième place du Groupe A, à cinq points du leader Colón (en attendant les autres résultats). Avec cette défaite, le Tiburón en est de son côté à trois matchs consécutifs sans victoire et pointe à la 11e place du classement.

Defensa y Justicia – Talleres 2-2

Defensa y Justicia a concédé le match nul sur le score de 2-2 contre Talleres de Córdoba, au terme d’un match lors duquel el Halcón a mené deux fois au score et s’est à chaque fois fait égalisé à cause de buts contre son camp.

L’équipe de Florencio Varela a très vite ouvert le score, dès la deuxième minute de jeu, avec l’Uruguayen Merentiel qui a superbement finalisé un centre Ciro Rius. La T a ensuite élevé son niveau de jeu dans les dernières minutes de la première période, et cela lui aura suffi pour égaliser. Diego Valoyes a débordé sur son côté droit avant de faire un centre en retrait, et c’est Breitenbuch qui, en tant de l’intercepter, a dévié le ballon dans son propre but.

En seconde période, après une bonne combinaison offensive, et des tentatives désespérées de dégager le ballon, Escalante s’est emparé du ballon et a redonné l’avantage au Halcón. Quelques minutes plus tard, on a assisté à un « copier-coller » du premier but égalisateur, avec un autre but contre son camp. Cette fois, c’est le malheureux Rodríguez, qui s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment.

Ainsi, avec deux « cadeaux » de l’équipe locale, qui méritait mieux qu’un résultat nul, et a même terminé le match à dix après l’expulsion de Breitenbuch, l’équipe de la ville de Cordoba est parvenu à prendre un point inespéré.

Racing – Independiente 1-0

La Academia s’est adjugé le clásico interzonal de la neuvième journée de la Copa Liga Profesional ! Racing a battu Independiente grâce à un but inscrit sur penalty dans les derniers instants de la rencontre.

Le match a commencé avec deux équipes organisées afin de ne laisser aucune chance à l’adversaire. L’équipe dirigée par Juan Antonio Pizzi a tenté sa chance avec des centres, mais qui n’ont rien donné. Peu à peu, le Rojo est parvenu à s’approcher de la surface adverse et n’est pas passé loin d’ouvrir le score, lorsqu’à la 38e minute, Jonathan Menéndez, bien servi par Silvio Romero, s’est retrouvé face à face avec le gardien Gabriel Arias, mais son tir est passé de peu à côté.

En seconde période, Racing est mieux revenu dans la rencontre, a pris le contrôle du ballon et a créé du danger à partir de débordements sur les ailes. A la 59e minute, Tomás Chancalay a tiré un coup franc qu’Álvarez a dégagé et quelques minutes plus tard, Copetti est passé tout proche de couper la trajectoire du ballon après un corner.

Finalement, tout s’est joué sur la dernière action du match, avec l’arbitre Mauro Vigliano, qui a sanctionné une faute très litigieuse de Sergio Barreto sur Maggi. Enzo Copetti s’est chargé de transformer le penalty, qui a permis à la Academia de prendre les trois points dans le clásico pour la troisième fois consécutive.

Avec ce résultat, la Academia compte 15 points dans la Zone A et pointe à la deuxième place du classement à égalité avec Estudiantes de La Plata (en attendant le résultat de Rosario Central – Banfield). Le Rojo compte 13 points et est quatrième de la Zone B, avec Unión qui pourrait lui passer devant en cas de victoire contre Boca à Santa Fe.

En ce qui concerne l’historique du clásico de Avellaneda, Racing a réussi à réduire l’avantage d’Independiente qui mène toujours avec 75 victoires, 54 défaites et 65 nuls.

Voir aussi : Racing – Independiente : histoire du clásico de Avellaneda

Godoy Cruz – Arsenal 2-3

Avec des buts de Jesús Soraire, Lucas Albertengo et Bruno Sepúlveda, Arsenal a battu Godoy Cruz 3-2, qui a fait son grand retour dans son stade, le Feliciano Gambarte, au bout de presque 16 ans. Ezequiel Bullaude et Tomás Badaloni ont réduit l’écart pour le Tomba.

La joie de Godoy Cruz de rejouer dans son stade après plus de quinze ans à jouer à domicile au stade Malvinas Argentinas n’a pas été totale en raison de l’efficacité d’Arsenal. L’équipe de Sarandí a remporté sa première victoire dans la compétition après six défaites et deux nuls et confirmé le bon point pris contre River la semaine dernière, même si avec 5 points, Arse reste à la dernière place de la Zone A.

Le Tomba, qui a reçu les encouragements de centaines de supporters venus aux abords du stade, n’a pas été le même qui a battu le Racing (4-2) à Avellaneda et a manqué l’opportunité de s’approcher de la zone de qualification.

Patronato – Gimnasia 4-1

Patronato a profité d’un Gimnasia décimé par le nombre d’infectés par le coronavirus pour s’imposer 4-1 au Presbítero Bartolomé Grella pour la neuvième journée de la Copa de la Liga Profesional. Les buts du Patrón ont été marqués par Gabriel Gudiño (x2), Nicolás Delgadillo et Sebastián Sosa Sánchez. Lucas Licht a sauvé l’honneur en fin de match pour le Lobo.

C’est la deuxième victoire consécutive pour Patronato, après les sept défaites lors des sept premières journées. Avec 6 points, l’équipe quitte enfin la dernière place de la Zone B, en attendant la rencontre entre Lanús et Newell’s. Gimnasia compte 10 points et ne parvient pas à se rapprocher des premières positions du classement.

Argentinos Juniors – Central Córdoba 0-0

Argentinos Juniors et Central Córdoba de Santiago del Estero n’ont pas pu se départager et se sont quittés sur un score nul et vierge à La Paternal. Dans un match lors duquel il y a eu du rythme avec deux équipes avec de bonnes intentions, le Bicho et le Ferroviario ont manqué de clarté dans les derniers mètres pour réellement créer du danger.

Toujours invaincu à l’extérieur, Central Córdoba compte 13 points et est actuellement en dehors des places qualificatives pour les quarts de finale. Avec 11 points, Argentinos n’a pas remporté la victoire dont l’équipe avait besoin pour se lancer pleinement dans la lutte.

Rosario Central – Banfield 3-1

Rosario Central a gagné 3-1 contre Banfield au Gigante de Arroyito, pour la journée 9 de la zone 1 de la Copa de la Liga Profesional. Avec ce résultat, l’entraîneur du Canalla, Cristian el Kily González, qui était sur la corde raide, a remporté une victoire clé pour sa continuité à la tête de l’équipe.

Le Taladro, avec une équipe composée de jeunes joueurs en raison de l’épidémie de coronavirus qui a touché le groupe au cours de la semaine, a ouvert le score dès les premières minutes du match à Santa Fe, grâce à un but de Julián Eseiza. Mais juste avant la pause, Marco Ruben est parvenu à égalisé de la tête. Malgré ce but égalisateur, l’équipe locale est rentrée au vestiaire avec un goût amer et un niveau inquiétant, mais pour la seconde période, Kily a fait quelques changements qui ont porté ses fruits. Lucas Gamba, entré en jeu après la pause, a donné l’avantage aux Canallas au bout de 5 minutes de la seconde période puis, à 70e, Joaquín Laso a porté le score à 3-1.

Avec ce résultat, l’équipe Rosario monte à la huitième place du groupe A avec 12 points, tandis que le Taladro est sixième avec 13 points.

Unión – Boca 1-0

Unión s’est imposé contre Boca à Santa Fe, pour la journée 9 de la Copa Liga Profesional, grâce à un but du Chilien Nicolás Peñailillo, inscrit en tout début de la seconde période. Avec cette victoire, le Tatengue passe devant le Xeneize au classement et le laisse à la quatrième place du groupe, la dernière des places qualificatives pour les quarts de finale.

Malgré les bonnes impressions laissées en première période, le Xeneize a très mal entamé la seconde : d’abord, Russo a dû sortir Marcos Rojo en raison d’un problème musculaire et Soldano l’a remplacé pour commencer la deuxième période. Et Union a frappé rapidement ! A la 50e minute de jeu, Vera a débordé Fabra sur la droite et délivré un centre qui a été dévié avant de finir dans les pieds de Peñailillo, qui a trompé Andrada d’une jolie frappe croisée.

A partir de là, le Tatengue s’est réfugié près de son but et a laissé le ballon à Boca, qui n’a pas su comment ouvrir la brèche. Le Xeneize s’est créé quelques occasions, notamment par l’intermédiaire de Tevez mais le score ne bougera plus. Boca a perdu son deuxième match dans la compétition et tombe à la quatrième place du groupe B, avec 13 points, à égalité avec Independiente et Talleres. Boca reste devant grâce à une meilleure différence de buts, mais il devra vite retrouver le chemin de la victoire dans la dernière ligne droite s’il veut défendre le titre obtenu en Copa Diego Maradona.

River – Colón 3-2

River Plate s’est s’est imposé 3-2 contre Colón, qui était jusqu’alors invaincu dans la compétition, et entre dans le top 4 de la Zone A, à cinq points du leader. Lucas Beltrán, Fabrizio Angileri et Gonzalo Montiel, ont marqué pour le Millonario, tandis que Christian Bernardi et Rodrigo Aliendro, ont inscrit les buts en faveur du Sabalero.

Fidèle à lui-même, Colón a proposé du jeu pendant la première moitié de la première période, bien que River ait eu ses chances de contre-attaque. Et c’est River qui a ouvert le score. Bien servi par Nicolás De La Cruz, Beltrán s’est retrouvé face au gardien et n’a pas tremblé pour marquer le but du 1-0 à la 35e minute de jeu. Alors que l’équipe semblait rentrer au vestiaire avec l’avantage au tableau d’affichage, Bernardi (45′), a profité d’un espace laissé par la défense pour égaliser.

En début de seconde période, les deux équipes ont ont eu la possibilité de prendre l’avantage, mais l’expulsion d’Alexis Castro au bout de 6 minutes à peine, a été décisive pour le reste de la rencontre. A la 58e, Farbizio Angileri a inscrit un golazo sur coup franc pour porter le score à 2-1, un but qu’il a dédié à son père, décédé il y a quelques semaines. A la 73e, River a aggravé le score, avec un penalty transformé par Montiel, après une main dans la surface de Tomás Moschión. Le Millonario se dirigeait vers une victoire tranquille, mais Aliendro, à la 84e minute, a mis du suspens dans la rencontre. Mais le score ne bougera plus, et River a mis fin à l’invincibilité de Colón, qui ne compte plus que 5 points d’avance sur ses premiers poursuivants.

Huracán – Sarmiento 3-0

Huracán a gagné et peut continuer à rêver d’une qualification. El Globo a battu Sarmiento 3-0, avec deux buts de Juan Fernando Garro et un de Sebastián Ramírez, dans le cadre de la neuvième journée de la zone 2 de la Copa Liga Profesional.

Dans un match équilibré, l’équipe de Parque Patricios (avec Martín Cicotello à la tête de l’équipe en l’absence de Frank Kudelka touché par le Covid) a ouvert le score à la 35e minute par l’intermédiaire de Garro, qui s’est retrouvé à la conclusion d’un centre en retrait d’Ezequiel Bonifacio. En seconde période, alors que Sarmiento poussait pour égaliser, c’est le Globo qui a doublé la mise, une fois encore grâce à un but de Garro.

L’équipe de Junín n’est pas passée loin de réduire l’écart sur une tête de Herrera qui a heurté la barre transversale, mais dans la foulée, c’est Sebastián Ramírez qui a alourdi le score pour l’équipe locale.

Huracán s’est imposé 3-0 à domicile et a retrouvé la victoire après trois nuls consécutifs (contre l’Atlético Tucumán, Gimnasia et Newell’s). L’équipe de Parque Patricios est désormais septième dans la zone 2, avec 12 points, mais à seulement un petit point de Boca, quatrième du groupe avec 13 points.

Lanús  – Newell’s 1-3

Newell’s a frappé fort dans le sud du Grand Buenos Aires, en allant s’imposer sur la pelouse de Lanús. Après avoir été mené au score suite à un but de José Sand, la Lepra a bien réagi, et a renversé le score grâce à des buts de Cristaldo et un doublé de Cacciabue, pour s’imposer 3-1 et remporter sa première victoire en Copa de la Liga Profesional. A noter que le Granate a fini le match à dix après l’expulsion de Tomas Belmonte.

Avec ce résultat, Newell’s a remporté sa première victoire depuis que le Mono Burgos a repris les rênes de l’équipe et a également mis fin à une série de dix matchs sans défaite de Lanús à La Fortaleza, avec huit victoires et deux nuls. Avec ces trois points, la Lepra parvient à sortir du bas du classement de la Zone 2, tandis que le Grana, avec la défaite, manque l’opportunité de revenir à la hauteur de Vélez.

Atlético Tucumán – Vélez 2-0

L’Atlético Tucumán a battu Vélez 2-0 au stade José Fierro Monumental, en clôture de la journée 9 de la zone 2 de la Copa Liga Profesional et rejoint le lot d’équipes toutes proches de la zone de qualification, tandis que Vélez reste leader, mais avec beaucoup d’incertitudes dans son jeu.

Le Decano a pris les devants dès la 12e minute de jeu grâce à un but d’Óscar Benítez. C’est ensuite l’équipe de Mauricio Pellegrino, qui s’est créée les meilleures occasions, avec deux tirs de Cristian Tarragona bien arrêtés par Cristian Lucchetti, mais le Fortín s’est tiré une balle dans le pied en laissant la plupart de ses meilleurs joueurs sur le banc.

En seconde période, il ne s’est pas passé grand chose jusqu’au but d’Augusto Lotti, qui a fait le break. Ce but a ouvert des espaces, et après les entrées en jeu de Thiago Almada, Luca Orellano et Ricardo Centurión, Lucero a mis en danger a mis Lucchetti à contribution et l’Atlético n’est pas passé loin du 3-0 après une frappe de Ramiro Ruiz Rodríguez qui a fini sur la barre transversale.

Les classements de Copa LPF à la fin de la 9e journée

Zone A

Classement de la zone A de la Copa de la Liga Profesional à la 9e journée

Zone B

Classement de la zone B de la Copa de la Liga Profesional à la 9e journée

A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici