Brasileirão 2020 – J32 : buts et résumés

2
352
Journée 32 du Brasileirão 2020
Source : Brasileirão Assaí

À six journées de la fin du Brasileirão, l’atmosphère est tendue en Serie A, que ce soit dans la lutte pour le maintien ou pour le titre. Seul Abel Braga est plus détendu après que l’Internacional ait remporté une huitième victoire consécutive en championnat, à l’arrachée contre son grand rival.

Dans le même temps, Fernando Diniz tente de résoudre la crise à São Paulo, qui n’a toujours pas gagné en 2021 et Gabigol est irrité par la phase Flamengo, qui ne parvient pas à profiter des faux pas de ses adversaires directs. En bas du tableau, Thiago Neves enchaîne les buts décisifs avec Sport, et German Cano a rendu le sourire à Luxemburgo en garantissant la victoire de Vasco face au Galo. On fait le point sur la journée 32 du Brasileirão.

Retour sur la 32e journée du championnat brésilien

São Paulo – Coritiba 1-1

La phase de São Paulo dans le championnat brésilien est terrible. En ouverture de la journée 32 du Brasileirão samedi soir au Morumbi, le Tricolor a ouvert le score contre Coritiba grâce à un but de Luciano, mais a concédé l’égalisation en fin de match avec Sarrafiore qui a marqué pour le Coxa.

La stratégie de Coritiba de miser sur les contre-attaques a été plus efficace que celle de São Paulo. L’équipe de Morumbi a eu beaucoup de difficultés à se créer des occasions et n’a pas tué le match quand ils en ont eu la possibilité.

Avec ce nouveau faux pas, São Paulo en est désormais à cinq matchs consécutifs sans victoire en championnat, avec trois défaites et deux nuls. Alors qu’elle semblait filer vers un titre tranquille, l’équipe entraînée par Diniz s’est mise en grande difficulté et pourrait voir le titre lui filer entre les doigts. Quant à leur adversaire du soir, malgré une série de quatre matchs sans défaite (trois nuls et une victoire), Coritiba reste très en difficulté dans la zone de relégation.

Vasco – Atlético-MG 3-2

C’en est fini pour l’Atlético Mineiro qui a une nouvelle fois laissé passer l’occasion de prendre des points importants dans la lutte pour le titre. La faute à Vasco qui a réalisé un très bon match samedi soir au São Januário, du moins jusqu’au milieu de la seconde période.

L’équipe de Luxemburgo a même mené 3-0 contre l’Atlético-MG, l’un des candidats au titre de Brasileirão. Le Galo a ensuite réagi, mais c’était trop tard. Au final, le Vascão s’est imposé 3-2 et complique les objectifs de l’équipe de Belo Horizonte.

Avant de concéder les trois buts, l’Atlético-MG a eu une belle occasion d’ouvrir le score et aurait très bien pu prendre l’avantage si Hyoran n’avait pas tiré un penalty sur le poteau au quart d’heure de jeu. Trois minutes plus tard, c’est Cano qui a marqué pour Vasco, suivi ensuite par Pikachu, avant que Cano ne réalise le doublé sur un golaço pour porter le score à 3-0. Hyoran, et Sasha (ce dernier dans le temps additionnel) ont réduit l’écart pour le Galo.

Indépendamment des résultats de dimanche, Vasco terminera la journée en dehors de la zone de relégation. Une belle opération. A l’inverse, avec ce mauvais résultat, l’Atlético-MG restera quatrième, et pourrait perdre des points sur ses concurrents directs pour le titre si Flamengo et l’Internacional prennent des points dimanche.

Internacional – Grêmio 1-2

L’Internacional a fait un grand pas vers le titre ! Après avoir largement battu São Paulo, pris la tête du classement et vu ses principaux rivaux perdre ce week-end, l’Inter a remporté le Gre-Nal 429 ce dimanche au Beira-Rio, dans le cadre de la 32e journée du Brasileirão. De plus, l’équipe a mis fin à une série noire de 11 matchs sans victoire face à son plus grand rival.

De son côté, Grêmio a terminé le match en colère contre l’arbitrage après deux situations litigieuses dans le temps additionnel, avec un penalty non sifflé pour une faute sur Ferreira, et au contraire un penalty accordé à l’Inter pour une main dans la surface.

Même le Colorado le plus optimiste ne pouvait imaginer un tel dénouement lors de ce 429e classico entre les deux équipes. L’Inter a mieux joué en première période et aurait pu ouvrir le score. En seconde période, Grêmio est revenu sur la pelouse avec de meilleures intentions, s’est créé des occasions et a fini par ouvrir le score par l’intermédiaire de Jean Pyerre, à un quart d’heure de la fin du temps règlementaire.

Mais l’Inter n’a pas baissé les bras, et à la 89e minute de jeu, Cuesta a adressé un bon centre sur la tête d’Abel Hernández qui a égalisé. A la 97e minute, sur une action polémique, l’arbitre a signalé une main de Kannemann dans la surface. Edenilson a transformé le penalty et a mis fin à l’invincibilité gremista, qui durait depuis 11 matchs.

Athletico-PR – Flamengo 2-1

L’Athletico s’est imposé 2-1 contre Flamengo à l’Arena da Baixada grâce à des buts de Abner et Renato Kayzer et retrouve ainsi le goût de la victoire au bout de trois journées. L’équipe de Rogério Ceni, qui venait de deux victoires consécutives n’a pas fait un bon match à Curitiba.

Avec la défaite, Flamengo ne dépend plus de lui pour être champion du Brésil, car dans le même temps, l’Internacional a gagné contre Grêmio et compte désormais 62 points. Avec 55 points, Flamengo termine la journée à la troisième position. Même en cas de victoire lors de son match de retard (jeudi contre Grêmio), le Fla devra attendre un faux pas de l’Inter lors des prochaines journées pour espérer reprendre la tête.

Ceará  – Palmeiras 2-1

Ceará a remporté son duel face à Palmeiras, à l’Arena Castelão de Fortaleza, dans un match valable pour la 32e journée du championnat brésilien. Lima et Vina ont marqué les buts en faveur Vozão, et le jeune Gabriel Veron a réduit l’écart pour le Verdão, qui a aligné une équipe remaniée pour préserver ses joueurs pour la finale de Copa Libertadores le week-end prochain contre Santos.

En première mi-temps, l’équipe locale a été plus efficace et a fait le break en inscrivant deux buts. Toujours en première période, Palmeiras a réduit l’écart, et a gâché des occasions nettes pour égaliser. En seconde période, l’équipe visiteuse a eu plus de contrôle sur le match, mais n’a pas réussi à marquer.

Palmeiras manque ainsi l’opportunité de se mêler à la lutte pour les premières positions, tandis que Ceará remporte une deuxième victoire consécutive et continue de rêver plus grand.

Atlético-GO – Fortaleza 2-0

A domicile, l’Atlético-GO a battu Fortaleza 2 à 0 pour le 32e journée de Serie A du Brasileirão. Jean, le gardien-buteur du Dragão, a ouvert le score sur penalty et Nathanael a doublé la mise pour l’équipe locale.

Fortaleza peut être frustré de ce résultat, après avoir raté un penalty qui aurait pu leur permettre d’ouvrir le score, et avoir vu un de leur joueur, Juninho, se faire expulser en seconde période.

L’Atlético-GO compte 42 points au classement, tandis que Fortaleza compte 35 points, et reste sous la menace de tomber dans la zone de relégation.

Santos – Goiás 3-4

Grâce à une prestation spectaculaire en seconde période, Goiás a battu Santos sur le score de 4-3, après avoir été mené au score, ce dimanche à la Vila Belmiro.

En première période, le Peixe a inscrit deux buts avec une certaine facilité par l’intermédiaire de Lucas Braga et Kaio Jorge. Mais après la pause, l’équipe esmeraldina est revenue sur la pelouse avec de meilleures intentions et a écrasé Santos. Rafael Moura a réalisé un doublé, dont un golaço ; Fernandão et David Duarte ont marqué les deux autres buts. Le Peixe a montré une réaction avec Marinho qui a marqué sur penalty, mais qui n’empêchera pas la défaite. La réaction de Goiás en seconde période, face à un finaliste de la Copa Libertadores, a été impressionnante.

Avec ce résultat, Goiás gagne une place au classement mais reste dans la zone de relégation, à six points de Fortaleza, le premier non-relégable.

Sport – Bahia 2-0

Thiago Neves a marqué un golaço en réalisant un retourné acrobatique, qui a ouvert la voie à une victoire de Sport face à Bahia sur le score de 2-0 à l’Ilha do Retiro. Maidana a compléter le résultat qui permet au Leão de quitter la zone de relégation.

En première mi-temps, le match a été équilibré, avec des chances des deux côtés. Lors de la seconde, on aurait plutôt dit une attaque-défense, avec le Leão qui attaquait et le Tricolor qui défendait. Le résultat reflète ce qui s’est passé sur le terrain, et l’équipe de Pernambuco est repartie les trois points bien mérités.

Fluminense – Botafogo 2-0

Lors d’un match disputé au São Januário (le Maracanã est prêté à la Conmebol pour la finale des Libertadores), Fluminense s’est imposé 2-0 contre Botafogo.

Lucca, sur une erreur de Diego Cavalieri, et Wellington Silva, qui a transformé un penalty après une faute commise par le gardien de Botafogo, ont inscrit les buts de la rencontre. Le match a été techniquement faible, mais Fluminense a été plus dangereux et a mérité la victoire. Un Clássico Vovô qui ne restera pas dans les annales.

Corinthians – Bragantino 0-2

Le Red Bull Bragantino a fait une nouvelle victime ce lundi en clôture de la journée 32 du Brasileirão. En pleine ascension dans le championnat brésilien, l’équipe de Bragança Paulista a battu le Corinthians sur le score de 2-0 à la Neo Química Arena, et prolonge ainsi son invincibilité à cinq matchs consécutifs (quatre victoires et un nul).

Helinho, qui appartient à São Paulo, et Claudinho, qui a débuté sa carrière professionnelle sous les couleurs du Corinthians (1 seul match joué), ont marqué les buts de la victoire du Massa Bruta.

Avec ce but inscrit contre le Corinthians, Claudinho a atteint les 16 buts en championnat (dont six marqués en 2021) et rejoint Marinho (Santos), et Thiago Galhardo (Inter), au sommet du classement des buteurs du championnat brésilien.

Classement de Série A à la 32e journée

Voir aussi : les matchs en retard de la semaine

Le classement du Brasileirão 2020 à la 32e journée

A lire aussi :

2 Commentaires

  1. […] La confrontation entre les deux meilleures équipes de cette deuxième partie de saison s’est terminée avec des joueurs épuisés, tant le duel a été acharné. Cependant, la chance du champion a une nouvelle fois été du côté de l’Inter. Après que Patrick ait ouvert le score en tout début de match, Bragantino a égalisé et semblait être en mesure d’aller chercher la victoire. Mais un détail a fait la différence. Un détail car l’arbitre Sávio Pereira Sampaio a dû consulter la VAR après que le centre de Patrick ait touché le bras de Weverton à l’intérieur de la surface, en seconde période. Après cinq minutes d’analyse, le penalty a été confirmé, et Edenilson a déclaré la victoire de la même façon que lors du Gre-Nal de la dernière journée. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici