Brésil – Brasileirão 2022 : journée 27

1
127
Journée 27 du Brasileirão 2022
Source : Brasileirão Assaí

Alors que le champion en titre galère, Palmeiras file tout droit vers un nouveau titre. Le Verdão s’est imposé dans le classico face à Santos et garde huit points d’avance sur son dauphin, l’Internacional. Fluminense complète le podium grâce à sa victoire dans le Fla-Flu. On revient sur tout ce qu’il s’est passé dans le Brasileirão.

Tous les résumés de la 27e journée du Brasileirão

L’étoile de l’entraîneur Lisca a brillé pour ses débuts avec Avaí. Samedi après-midi à Florianopolis, le Lion a rompu la longue série de matchs sans victoire dans le Brasileirão en battant l’Atlético-MG sur le score de 1-0. Bissoli, sur penalty, a marqué le seul but du match. Malgré un retour à la victoire après neuf journées de sécheresse, l’équipe catarinense reste dans la zone de relégation. Champion national en titre, le Galo reste bloqué à la septième place.

Botafogo a renoué avec la victoire au Nilton Santos. La victoire 2-0 face à Coritiba met fin à une série de quatre matches sans victoire à domicile. Victor Cuesta a ouvert le score et Tiquinho Soares a marqué le but du break (son premier but pour l’Alvinegro). Avec ce résultat, le club carioca grimpe à la 10e place et se rapproche du haut du classement du Brasileirão. Coritiba conserve un bilan défavorable en tant que visiteur et ne fait pas son entrée dans la zone de relégation uniquement grâce à un goal average favorable.

Le Red Bull Bragantino et Goiás ont fait match nul 1-1 dimanche matin au stade Nabi Abi Chedid, à Bragança Paulista, pour la 27e journée du championnat brésilien. Alerrandro a ouvert le score pour les visiteurs mais Pedro Raul a remis les deux équipes à égalité en seconde période. Le Massa Bruta, qui n’a pas gagné depuis sept matchs, enchaîne ainsi un troisième résultat nul consécutif. L’Esmeraldino, de son côté, ne perd plus depuis six matches.

Avec des buts des Argentins Calleri (qui a mis fin à une période de disette) et Bustos (qui a inscrit son premier but avec le club paulista), São Paulo s’est imposé 2-0 contre Ceará dimanche au Castelão. Ce retour à la victoire après quatre contre-performances (deux défaites et deux nuls) permet au Tricolor de prendre un bol d’air dans la compétition. A l’inverse, Ceará voit prendre fin sa série de quatre matchs sans défaite (trois nuls et une victoire). Au cours du match, le Vozão a eu deux joueurs expulsés (Luiz Otávio, en première période, et Zé Roberto, en fin de match). L’arbitrage a fait l’objet de nombreuses réclamations de la part des locaux, à tel point que le club va envoyer un rapport à la CBF contre l’arbitre Maguielson Lima Barbosa.

On a assisté à un Fla-Flu extrêmement mouvementé, un véritable classico de pure émotion qui s’est terminé sur une victoire 2-1 du Tricolor. Alors qu’il y avait des occasions de part et d’autre, c’est Fluminense qui a ouvert le score juste avant la pause, sur un penalty transformé par Ganso. La seconde période a été encore plus intense. Le Flu a creusé l’écart grâce à un but de la tête de Nathan, et Flamengo a réduit l’écart en fin de match par l’intermédiaire de Gabigol. Après cela, l’atmosphère, qui était déjà électrique, est devenue chaude pour de bon. La confusion entre les joueurs des deux équipes a engendré l’expulsion de deux joueurs de chaque côté.

David Braz, qui était sur le banc, s’était déjà fait exclure après seulement cinq minutes de jeu, mais tout a dégénérer à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, après une faute de Marinho sur Ganso. L’attaquant de Flamengo a été poussé par Felipe Melo, mais c’est Manoel qui a reçu le rouge. En plus de ces deux Marinho et Manoel, Caio Paulista a donné un coup de tête à Everton Cebolinha, qui a répondu par une main sur son cou. Rouge pour les quatre.

On dit que Juninho est le “poumon” de l’América. Dimanche soir, le milieu de terrain a pu prouver ces dires lors du match entre l’América-MG et le Corinthians, dans le cadre de la 27e journée du Brasileirão. Alors que le match semblait se diriger vers un final sur un score vierge, Juninho a surgi dans la surface pour battre Cássio, assurer la victoire du Coelho et mettre fin à deux séries négatives pour l’équipe du Minas Gerais. Ce résultat a permis de renouer avec la victoire face au Corinthians dans le Brasileirão après 11 ans. En outre, c’est la première fois que le Coelho bat son adversaire au Independência. Le Corinthians laissé ses joueurs clés au repos et a démarré la rencontre avec seulement deux habituels titulaires. Le résultat ne change pas le classement du championnat. Le Timão reste cinquième, et l’América huitième, mais désormais à un petit point du Galo.

Juventude et Fortaleza se sont neutralisés sur le score de 1-1 dimanche soir au stade Alfredo Jaconi. Le Leão do Pici a ouvert le score en première période avec un but contre son camp de Paulo Miranda. puis le Papo a égalisé après la pause par l’intermédiaire de Vitor Gabriel. Ce résultat permet à l’équipe cearense de rester hors de portée de la zone de relégation, tandis que les gauchos restent englués en bas de tableau.

Palmeiras a fait un pas de plus vers le titre de champion du Brésil et ne semble pas perdre ses moyens même dans des situations défavorables. En infériorité numérique, le Verdão a remporté le classico contre Santos 1-0 à l’Allianz Parque, et compte désormais neuf points d’avance sur Fluminense, son dauphin. L’Internacional doit encore jouer et l’écart pourrait être ramené à huit si le Colorado bat Atletico-GO. L’équipe dirigée par Abel Ferreira ne lâche rien. Même sans Danilo, expulsé en milieu de seconde période, Palmeiras est allé chercher le but de la victoire par l’intermédiaire de Merentiel et est maintenant à 11 journées de confirmer le titre de champion national. Santos, pour son premier match sous la houlette de l’entraîneur intérimaire Orlando Ribeiro, a vu sa série noire face à son rival se prolonger à dix matchs sans victoire.

L’Athletico et Cuiabá ont fait match nul 2-2 dimanche soir à l’Arena da Baixada. Rodriguinho a ouvert le score pour le Dourado, qui a ensuite perdu Paulão pour expulsion et a vu le Furacão renverser la rencontre avant la pause, avec des buts de Cuello et Terans. Mais malgré l’infériorité numérique, l’équipe du Mato Grosso a été chercher l’égalisation grâce à un but de Deyverson en seconde période.

L’Internacional s’est imposé 2-1 contre l’Atlético-GO, lundi soir, au stade Antônio Accioly, en clôture de la 27e journée du Brasileirão. Pedro Henrique a marqué les buts de la victoire colorada à la 27e et la 34e minute de jeu, sur des passes décisives d’Alemão et de Mauricio. Le second but a été confirmé après sept minutes d’analyse de la VAR. Le Dragon a réduit l’écart en seconde période par l’intermédiaire de Churín, après un centre d’Aírton. L’équipe locale a ensuite tenté d’aller chercher l’égalisation, mais en vain. Malgré ses huit points de retard sur le leader Palmeiras, les Gauchos nourrissent l’espoir d’aller chercher le titre. A l’opposé, l’équipe de la vile de Goias traverse une situation délicate et reste à l’avant-dernière place du classement.

Le classement du Brasileirão

A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici